Part de marché: Carrefour en positif et internet au plus haut en septembre

|

Carrefour, Leclerc et Internet en progression, Système U, Intermarché, Lidl et Aldi stables… 

Selon Kantar Worldpanel, sur la période allant du 9 septembre au 6 octobre (P10), le groupe Carrefour renoue avec la croissance de part de marché pour la première fois depuis de longs mois. Le groupe redevient leader avec 21 %, en hausse de 0,3 point. Cette dynamique est à mettre sur le compte des hypermarchés et d’internet grâce "à une amélioration du panier moyen". L’opération pour les 50 ans de l’enseigne n’y est sans doute pas étrangère. Prudence donc… Même s’il s’agit d’un indice encourageant pour le groupe, la hausse doit être confirmée avant la fin de l’année pour être significative.

Juste derrière, le groupe E.Leclerc est toujours sur une bonne tendance avec un gain de 0,9 point, à 19,6% en valeur. "L’enseigne E.Leclerc recrute plus de 300.000 clients et bénéficie d’une amélioration de sa perception prix", précise Kantar. Quant aux circuits internet, drive et livraison, ils n’ont jamais été aussi haut avec 4,4% de part de marché (+1,5 point). Voilà pour les bonnes nouvelles.

Pour Système U et Intermarché, le mois de la rentrée a été plutôt décevant avec une stabilité de leur part de marché, respectivement de 9,9 et 14,4%, qui contraste avec la dynamique de ces derniers mois.

En revanche, le hard discount confirme sa perte de terrain avec une part de marché de 12,3%, en recul de 0,6 point. "Il faut toutefois noter la résilience des enseignes Lidl et Aldi, toutes deux stables sur cette période", explique Kantar.

Carrefour, Leclerc et Internet en progression, Système U, Intermarché, Lidl et Aldi stables… Kantar ne dit rien de l’évolution des groupes Auchan et Casino. Mais du côté de Casino, Géant ne perdrait plus de part de marché et serait en ligne avec le redressement montré du chiffre d'affaires du 3ème trimetre. 

Concernant la dynamique de consommation PGC, la tendance reste positive avec une évolution de +1,2 % en valeur sur les circuits généralistes, sur la période allant de début janvier au 6 octobre. Pas de changement notable en termes de moral d’achat des ménages, tout juste une légère baisse à signaler à l’approche de la rentrée. L’envie générale de dépenser n’est pas au rendez-vous pour 72% des ménages.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter