Marchés

Partenariat entre Sodiaal et le chinois Synutra pour créer une usine bretonne de séchage de lait

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe coopératif Sodiaal et le chinois Synutra ont scellé un partenariat pour la création d’une usine de séchage de lait et de lactosérum en Bretagne, représentant un investissement de 100 millions d’euros.

Ce projet a été initié dans le cadre des relations commerciales entretenues depuis plus de 20 ans entre Synutra et Eurosérum, la business unit « ingrédients laitiers » de Sodiaal.

La Chine comme nouveau débouché

Eurosérum, le leader mondial du lactosérum déminéralisé destiné à la fabrication de lait infantile, exporte beaucoup vers la Chine, ou le marché connait une forte croissance. Afin de répondre aux mieux au marché chinois, Synutra a décidé de sécuriser ses sources d’approvisionnement en matières premières et a donc porté son choix sur la Bretagne, ou Sodiaal peut lui garantir une grande quantité de lait et de lactosérum déminéralisé.

Solution sociale

Le projet prévoit la construction de deux tours de séchage, opérationnelles début 2015. En complément de l’investissement de 90 millions d’euros engagé par Synutra, la coopérative allouera un budget de 10 millions d’euros. Pour Sodiaal, ce projet vise à valoriser de manière pérenne le lait des producteurs et à apporter une solution relais en termes d’emplois, en prévision de la fermeture de son unité de Carhaix (Finistère).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA