Partenariat stratégique : Fnac Darty renforce son avance sur Google Home

|

Le distributeur français va ouvrir des espaces de démonstration dans tous ses magasins, beta-teste le paiement sur Google Assistant, et y intègre le bouton Darty.

Enrique Martinez, PDG de Fnac Darty
Enrique Martinez, PDG de Fnac Darty© Sylvie Humbert

Fnac Darty vendait déjà les enceintes connectées Google Home depuis leur lancement en France en juin 2017. Les deux groupes passent aujourd'hui la seconde, en signant un partenariat stratégique qui prévoit le déploiement, d'ici fin juin, d'espaces de démonstration des produits Google dans la totalité des magasins du groupe. Ces zones expérientielles de 10 à 50 mètres carrés verront d'abord le jour à la Fnac (à commencer par la Fnac Saint-Lazare dans quelques jours), puis chez Darty. Dans ces zones de 10 à 50 mètres carrés, les visiteurs pourront en particulier essayer ses enceintes connectées et interagir avec l'assistant vocal intelligent qui les équipe, Google Assistant. Les produits Google, qui incluent aussi Chromecast (qui connecte smartphones et tablettes aux téléviseurs), bénéficieront également d'une mise en avant spécifique sur les sites marchands des deux enseignes, lesquelles seront, plus largement, des partenaires privilégiés de la firme californienne pour ses prochains lancements de produits.

De plus, Fnac Darty est l'un des trois premiers marchands français, avec Sephora et Oui.sncf, dont l'application vocale Google Assistant va intégrer l'étape qui manquait jusqu'ici : la transaction. Les utilisateurs de l'app (sur Google Home ou sur smartphone) vont pouvoir acheter vocalement des produits Fnac dans quatre catégories : la musique, le livre, la vidéo et les jouets. Le parcours client : lorsque l'internaute aura choisi son article, il confirmera le paiement sur son smartphone via l'app de l'assistant, paiera avec son compte Fnac et indiquera le point de vente dans lequel il pourra retirer la commande dès le lendemain.

Enfin, le "bouton Darty" débarque sur Google Assistant. Ses utilisateurs peuvent désormais demander vocalement à être mis en relation avec le service de dépannage immédiat à distance, qui les fera rappeler par un expert en moins d'une minute.

"Ce partenariat est la parfaite illustration de l’esprit de notre plan stratégique Confiance + : la volonté d’offrir à nos clients une expérience de découverte, d’achat et de service unique et exclusive, et à nos partenaires une plateforme sans équivalent pour la mise en lumière de leurs marques et de leurs produits. Nous sommes très fiers de ce partenariat avec Google, l’une des entreprises les plus innovantes au monde" déclare dans un communiqué Enrique Martinez, directeur général de Fnac Darty.

Préempter le marché avant l'arrivée d'Amazon Alexa

Ce partenariat renforcé permet à Fnac Darty de fortifier son positionnement sur le commerce vocal en amont des lancements en France d'Alexa d'Amazon (prévu pour le 23 mai selon Le Figaro) et, dans une moindre mesure, du HomePod d'Apple. Google lui-même, dont l'assistant vocal est en train de se faire détrôner par celui d'Amazon aux Etats-Unis, œuvre à conforter son avance en France et à renforcer les fonctions marchandes du service.

On pourra arguer que Fnac Darty tombe peut-être de Charybde en Scylla et aurait gagné à développer lui-même un assistant intelligent, domaine d'innovation majeur effectivement situé au cœur de son univers électronique, numérique et grand public. Mais comme l'on ne peut pas toujours se battre sur tous les fronts à la fois, ce choix d'un partenariat avec Google semble le plus évident, en particulier pour combattre l'ennemi (commun) numéro 1 : Amazon. Dans une position comparable, Walmart n'a d'ailleurs pas fait autre chose.

Actuellement, Fnac Darty réalise sur Internet 17% de son chiffre d'affaires de 8 milliards d'euros. Outre ce partenariat avec Google, le distributeur détient aussi des accords d'exclusivité avec les e-books Kobo (groupe Rakuten) comme avec le service de streaming musical Deezer. Autant de partenariats en effet pertinents pour se présenter comme une alternative à Amazon. Pertinents, mais suffisants ?

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message