Partie perdue sur le dimanche pour Bricorama face à Castorama et Leroy-Merlin

|
Bricorama ne récupérera pas les 25 millions d'euros de manque à gagner estimés de chiffre d'affaires du fait de l'interdiction d'ouvrir le dimanche.
Bricorama ne récupérera pas les 25 millions d'euros de manque à gagner estimés de chiffre d'affaires du fait de l'interdiction d'ouvrir le dimanche. © Bricorama

Le tribunal de commerce de Bobigny a bien reconnu la faute ce matin de Castorama et Leroy-Merlin dans le conflit qui les oppose à Bricorama sur l'ouverture dominicale. Les juges ont estimé que le préjudice qu'aurait subi Bricorama n'était pas démontré, faute de preuve. Bricorama avait porté devant la justice le conflit sur le travail dominical, accusant les deux "grands" du bricolage d'ouvrir le dimanche, sans autorisation, alors que l'enseigne, elle, ne pouvait pas ouvrir. Cette dernière évalue sa perte de chiffre d'affaires à 25 millions d'euros.

 

Deception de Bricorama

"Le tribunal n'a pas été au bout du constat.C'est une déception", a commenté Jean-Claude Bourrelier, le pdg de Bricorama. Celui-ci attend avec impatience le nouveau décret du gouvernement concernant l'ouverture des magasins de bricolage le dimanche, attendu pour la semaine prochaine, selon lui.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter