Partisans du Goût met le frais à l'honneur

|

À Halluin (Nord), dans le tout nouveau Chrono-Village, Simply Market teste un concept de petite surface consacré aux primeurs et à l'ultrafrais, Partisans du Goût. Avec un positionnement prix compétitif et des vendeurs mobilisés.

Sans communication - réserve Mulliez oblige -, Simply Market a ouvert le premier Partisans du Goût le 19 octobre à Halluin (Nord). Cette nouvelle enseigne propose 2 000 références de produits frais : fruits et légumes, boucherie-charcuterie, crémerie et fromage, sans oublier épices et épicerie fine. Le tout à la découpe, en vente assistée et en libre-service. « Depuis mars, nous travaillons sur ce concept qui remet le frais à l'honneur, mais aussi la qualité, l'authenticité, les saveurs, l'artisanal, le bien-manger », annonce Didier Vassal, directeur du projet.

Implanté dans le Chrono-Village développé par Immochan en complément du Chronodrive, Partisans du Goût surfe sur la vague initiée par Denis Dumont avec Grand Frais en 1990. Aujourd'hui, cette enseigne compte une centaine d'unités, mais aucune dans le Nord - Pas-de-Calais. Un créneau porteur et une zone géographique vierge qu'ont commencé d'exploiter La Ferme du Sart en 2007 (1 magasin à Villeneuve-d'Ascq) et Carré des Halles en 2009 (2 unités, à Lomme et à Fouquières-lès-Béthune).

 

Mobilier spécifique pour les fruits et légumes

Comme eux, Partisans du Goût travaille avec des producteurs locaux. « Nous comptons 400 références de cette filière, sur notre assortiment total. Nous travaillons nos achats de manière indépendante de Simply Market, et ne proposons volontairement aucune grande marque », poursuit Didier Vassal.

Dès l'entrée, la lumière, franche mais sans agressivité, frappe, grâce à 70 lampes à suspension. Sobre, la décoration associe, au gris du sol carrelé, des murs de couleurs liées aux produits : rouge pour la boucherie, gris pour la fromagerie, vert et gris pour les primeurs... « Nous avons fait développer un mobilier spécifique pour les fruits et légumes, bas (70 cm de hauteur) et pas trop large (100 cm), avec des brumisateurs réglés par capteur », précise-t-il. L'affichage prix sur les tables primeur, par ardoises accrochées sur des câbles, n'obstrue pas le point de vue sur les autres rayons.

Axe fort du concept, la boucherie-charcuterie-rôtisserie occupe un gros quart de la surface de vente totale, propose des produits en libre-service, et surtout à la découpe, avec une équipe de quatre bouchers professionnels. De même, la fromagerie présente 150 références, avec, là encore, 3 vendeurs spécialisés « à côté des clients pour les conseiller et les servir », affirme le directeur.

 

Un deuxième test envisagé sur 1 000 m²

Côté fruits et légumes, c'est l'image du primeur haut de gamme qui s'affiche. Tous les produits sont présentés sans être tassés, et l'implantation soignée aboutit à une mise en scène appétissante. Ainsi, la présentation des 11 variétés de pommes de terre mérite le coup d'oeil. À côté, on trouve un mural de soupes, d'épices, de confitures, d'huiles et d'olives (en vrac), de plantes aromatiques. Juste avant, un atelier de fabrication de jus de fruits frais, de fruits et de légumes prédécoupés en barquette. Enfin, le pôle des 7 caisses automatiques en inclut une avec hôtesse pour le paiement en espèces. Côté prix, Partisans du Goût affiche un positionnement aussi compétitif que les grandes surfaces traditionnelles. « Nous visons un panier moyen de 30 €, nous ne sommes pas un magasin pour riches », tranche Didier Vassal.

Le résultat est convaincant, et le bouche-à-oreille a fonctionné dès le deuxième jour d'ouverture. S'il est encore trop tôt pour parler de duplication, un deuxième test n'est pas exclu sur 1 000 m², avec la poissonnerie et un rayon traiteur plus développé.

 

Les chiffres

539 m2 de surface commerciale

20 salariés

2 000 références

4 000 références de producteurs locaux

30 € de panier moyen visé

7 caisses automatiques

Les plus

- L'aménagement et la décoration du magasin très lumineux

- La mise en valeur des produits

- Le positionnement prix

- La présence des vendeurs

Les moins

- L'absence de communication

- Pas de grandes marques

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2157

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres