Partout en Europe, l'habitat reste une dépense prioritaire

bricolage
bricolage© DR

Le groupe britannique Kingfisher (Brico Dépôt et Castorama) a dévoiléle 7 décembre les résultats de sa première « Étude Européenne sur l’Aménagement de la Maison »,  un sondage réalisé auprès de 15 000 propriétaires dans 8 pays d’Europe pour connaître leurs comportements et tendances de consommation en matière d’aménagement de la maison.


Il en ressort 9 propriétaires sur 10 entreprennent des projets pour améliorer leur habitat ; l’amélioration de l’habitat restant une priorité devant les vacances, par exemple. Pourtant, l’augmentation de la valeur de son bien immobilier n’arrive qu’en 5e position. La première raison étant l’amélioration du lieu de vie. La peinture intérieure et la décoration sont les travaux les plus pratiqués. Enfin, 52% des propriétaires projettent d’habiter leur maison pendant au moins 10 ans, et 35 % des sondés déclarent acheter sur Internet.


« Pour l’année prochaine et pour l’amélioration de leur logement, les propriétaires projettent de dépenser autant ou encore plus. Mais leurs motivations ont changé, analyse Ian Cheshire, PDG de Kingfisher. L’acquisition d’un bien immobilier que l’on rénove pour la revente a été une tendance évidente dans plusieurs pays durant les années de boom économique. Mais aujourd’hui, on constate une évolution : l’habitat a pris une dimension émotionnelle. Aujourd’hui, on améliore son habitat avant tout pour se créer une meilleure qualité de vie. »
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message