Parts de marché à P6 : grosse chute pour les hypermarchés Carrefour, Leclerc et Lidl flambent

|

Alors que Leclerc et Lidl ont chacun gagné 0,4 point de part de marché sur la P6 (du 16 mai au 12 juin 2016), les hypermarchés Carrefour enregistrent eux une très forte baisse du même ordre qui, cumulée à l’effet de disparition du parc de Dia, fait reculer le groupe Carrefour de manière impressionnante.

En raison notamment de sessions de courses moins valorisées, la branche hypermarchés de Carrefour chute lourdement.
En raison notamment de sessions de courses moins valorisées, la branche hypermarchés de Carrefour chute lourdement.© CC / LSA

LSA s’est procuré les données complètes des parts de marché de la P6 (du 16 mai au 12 juin 2016), et disons-le d'emblée, le tableau d’ensemble est très contrasté. La photographie des positions des enseignes est résolument bien orientée si l’on fait exception du groupe Carrefour. Au total, il perd 0,7 point, en partie via un effet Dia (-0,9 point compte tenu de la transformation du parc), mais plus inquiétant, via un très fort recul des hypermarchés, dont la part passe de de 10,8 à 10,4%. Cette chute de 0,4 point  "est d’ailleurs la plus forte baisse enregistrée par les hypermarchés, et s’explique par des sessions de courses moins valorisées",note Kantar Worldpanel. Heureusement, Carrefour peut compter sur un regain de sa branche supermarchés (Market).

Lidl et Leclerc porgressent
Au rayon des reculs, les groupes Intermarché, Système U et Louis Delhaize sont tous logés à la même enseigne, avec -0,1 point. Par contre, Lidl et Leclerc sont comme d’habitude les meilleurs élèves avec un gain de 0,4 point chacun (voir graphe ci-dessous). "Ils se disputent la meilleure progression", rappelle Kantar, avec "un trafic au beau fixe pour le groupe E. Leclerc qui recrute près de 360 000 nouveaux acheteurs sur la période prenant ainsi la 1ère marche du podium devant le groupe Carrefour. Tendance similaire pour Lidl qui recrute 383 000 acheteurs, un dynamisme soutenu par les investissements plurimédia de l’enseigne qui est encore une fois première à P6".
Avec des performances variables selon les enseignes (Géant et supermarchés Casino en hausse, stabilité de Monoprix et Leader Price, recul de Franprix), le groupe Casino continue de gagner du terrain. C’est également le cas du groupe Auchan, dont les performances chahutées de la branche Simply sont contrebalancées par les hypermarchés Auchan, en gain de 0,2%, "qui semblent reprendre des couleurs". On notera également que la combinaison groupe Auchan + Système U atteint un total théorique de 21,3%, légèrement supérieur à E.Leclerc. De quoi mettre (un peu) de baume au cœur des

Les parts de marché complètes par enseigne
Part de marché valeur des enseignes, du 16 mai au 12 juin 2016 (PGC + FLS ; total hm, sm, edmp, proxi, internet).

Enseignes

Part de marché (en %)

Variation (en point)

E. Leclerc

20,7

+0,4

Intermarché

13,6

-0,1

Carrefour Hyper

10,4

-0,4

Système U

9,7

-0,1

Auchan Hyper

8,0

+0,2

Carrefour Market

7,7

+0,2

Lidl

5,1

+0,4

Géant

2,7

+0,1

Simply + Atac

2,5

-0,1

Leader Price

2,4

=

Aldi

2,2

=

Cora

2,1

=

Monoprix

2,0

=

Casino Supermarchés

1,9

+0,1

Franprix

1,7

-0,1

Netto

0,8

=

Match

0,6

=

Dia

0,4

-0,9

Source : Kantar Worldpanel, origine distributeur.

 

Part de marché des groupes de distribution

Part de marché valeur des groupes, du 16 mai au 12 juin 2016 (PGC + FLS ; total hm, sm, edmp, proxi, Internet)

 

Groupe

Part de marché (en %)

Variation (en point)

Groupe E.Leclerc

20,9

+0,4

Groupe Carrefour

20,8

-0,7

Groupe Intermarché

14,8

-0,1

Groupe Casino

11,6

+0,1

Groupe Auchan

11,0

+0,1

Groupe Système U

10,3

-0,1

Lidl

5,1

+0,4

Groupe Louis Delhaize

3,1

-0,1

Aldi

2,2

=

Source : Kantar Worldpanel, origine distributeur

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter