Classements

Parts de marché alimentaires : Carrefour Market et... Cora sortent du lot

|

Pour une fois ce ne sont ni Leclerc, ni ses concurrents indépendants, qui sortent du lot des enseignes qui gagnent des parts de marché sur la période comprise entre le 21 avril et le 18 mai, mais bien Carrefour Market et... Cora, qu'on avait pas vu à pareille fête depuis longtemps !

Cora gagne 0,4 point de part de marché en avril/mai grâce à son opération
Cora gagne 0,4 point de part de marché en avril/mai grâce à son opération
En effet selon les données de Kantar Worldpanel pour la cinquième période de l'année (P05 2014) qui courrait du 21 avril au 18 mai 2014, la part de marché (Pdm) du groupe Delhaize sur les PGC et les produits frais LS fait un bond de 0,4 point par rapport à la même période de l'an dernier pour atteindre 3,6% de Pdm sous l’impulsion des opérations « gros volumes » de l’enseigne Cora (Pdm P5 = 2,6%) qui fait un bond de +0,4 pt grâce à des paniers logiquement mieux remplis.
 
Le groupe Carrefour avec une Pdm de 19,8% qui le classe en leader aussi bien sur un an que depuis le début de l'année est en "stabilité positive" selon les termes parfois abscons du panel sous l'implusion d'un Carrefour Market qui affiche un fort gain de +0,4pt de Pdm (7,5%). "Carrefour Market bénéficie de l’élargissement de son nombre de clients sur la période mais aussi sur le moyen terme", indique Kantar. En contrepoint, cela signifie quand même que les hypers du groupe ne sont, eux, pas à la fête...
 
Toutes les autres enseignes citées sont dites stables : E.Leclerc est stable pour la troisième période consécutive. Le trafic chez E.Leclerc (drive compris) est bien orienté mais la valeur des paniers réalisés chez E.Leclerc se dégrade. L’image prix de E.Leclerc se renforce encore (53,7% d’opinion favorable), et E.Leclerc se place juste derrière Aldi et Lidl.
Le groupe Auchan est lui aussi stable à 11,2% de Pdm, les hypermarchés Auchan sont stables (+0,1 pt NS) et bénéficient de l’amélioration de la fidélité des clients sur la période. Même stabilité pour le le groupe ITM à 14,6% de part de marché, l’enseigne Intermarché affiche toujours une Pdm à 13,5% avec des leviers shoppers quasi tous à l’équilibre.
Stabilité également du Groupe Casino, on note cependant un comportement d’achat plus favorable envers les enseignes Géant et Franprix (fidélité pour Géant et trafic chez Franprix), selon Kantar.

 

A noter que ces évolutions se font dans un contexte de consommation délicat puisque, comme le souligne Kantar, pour la première fois depuis le début de l’année, le mois de mai bascule dans le rouge. Les dépenses en produits de grande consommation et frais libre-service (PGC+FLS) des ménages français baissent de 1,3% en circuit généraliste (HM + SM + Discount + Proximité + Internet). On notera un effet calendaire négatif et un contexte de déflation sur les marchés alimentaires qui perdure indique encore Kantar. Sur le cumul des cinq premiers mois de l’année, la croissance des dépenses des français ne s’élève plus qu’à +0,9%.

Autre piste d’explication selon le panéliste : un moral d’achat qui n’est toujours pas au rendez-vous en avril (du 24.03 au 20.04), mais qui est cependant moins négatif qu’en tout début d’année. La perception du pouvoir d’achat se dégrade, mais un ménage français sur 2 a toujours envie de se faire plaisir lors de ses achats de produits courants, tout en étant 43% à penser que ce n’est pas le bon moment pour faire des achats importants.l

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter