Parts de marché en avril/mai : Casino et Carrefour plongent

|

Si Leclerc, Lidl et Intermarché font carton plein sur la période du 15 avril au 12 mai, Casino, Carrefour, Auchan et U, font grise mine selon les données que LSA s’est procuré. C’est même une plongée pour les deux premiers. Les parts de marché de la p 5 en détail.  

La restructuration du parc de Leader Price pénalise très fortement sa part de marché (-0,5 pt) et celle du groupe Casino.
La restructuration du parc de Leader Price pénalise très fortement sa part de marché (-0,5 pt) et celle du groupe Casino.© ML

Après les bonnes nouvelles, distillées dans le communiqué officiel de Kantar du mercredi 5 juin, saluant notamment la part de marché historique atteinte par Leclerc sur la 5e période de l’année, P5 (21,9%, +0,9pt), les mauvaises, issues des chiffres que LSA s’est procuré. Ils traduisent de très forts reculs du groupe Casino (à -0,7 point) ainsi que du groupe Carrefour (-0,4 point) et les reculs moins marqués d’Auchan, de Système U (-0,2 pt chacun) et du groupe Delhaize (-0,1pt du fait de la baisse de Cora alors que Match se porte mieux).

Le groupe Casino subit les reculs de Leader Price et de Franprix

La chute spectaculaire de la part de marché du Groupe Casino (-0,7pt à 11,1%) s’explique notamment par le très fort recul de celle de Leader Price (-0,5pt à 1,8%) lié à la forte réduction du parc de magasins Leader Price qui s’est traduite par la perte de près de 250 000 foyers acheteurs. Mais Franprix (-0,2pt de Pdm) et Monoprix (-0,1pt de Pdm) sont également touchées, sans doute très affectées par le décalage des vacances scolaires parisiennes. Kantar souligne cependant l’amélioration du trafic chez Monoprix. Casino SM cède également 0,1pt de Pdm, alors que Géant Casino reste stable et réseau de proximité de Casino, dynamique.

Carrefour sauvé par le online

Le repli de 0,4 pt du Groupe Carrefour est imputable, une fois n’est pas coutume, à sa branche de proximité (-0,2pt avec des effets de parc négatifs, mais aussi les effets calendaires des vacances à Paris) et à Carrefour Market (-0,3pt) qui perd des clients alors que même que l’enseigne a réduit ses investissements en prospectus. Les hypermarchés Carrefour quant à eux cèdent 0,1pt de Pdm du fait de clients un peu moins fidèles. En revanche, Carrefour Online se développe fortement et enregistre une nette progression de +0,2pt.

Autres groupes en recul, Système U (ce qui est rare) et Auchan Retail (beaucoup plus fréquent). Ils cèdent chacun 0,2 pt de Pdm, pénalisés tous deux, selon Kantar, par un niveau de fidélité des clients en nette baisse sur leur format principal. Toutefois, la perte d’acheteurs qui affectait les hypermarchés Auchan depuis novembre semble désormais tassée note le panéliste.

Les discounters à la fête

Pour mémoire du côté des grands gagnants de la période, la performance du groupement E. Leclerc est impressionnante avec une très forte hausse de sa part de marché de +0,9 point qui lui permet d’atteindre le niveau record de 21,9% du gâteau des PGC et des produits frais LS en France. Forts de cette excellente période et d’un bon début d’année, E. Leclerc gagne 0,4 pt à 21,4% sur les 5 premiers mois de 2019, tout comme Lidl (5,9%) qui est d’ailleurs, une nouvelle fois, le dauphin de Leclerc sur la période du 15 avril au 12 mai. Lidl enregistre en effet lui aussi une très forte dynamique avec une hausse de +0,4pt de sa part de marché à 5,9%. Le discounter recrute près de 400 000 foyers supplémentaires sur la période et fidélise simultanément grâce à des paniers plus valorisés.

Belle évolution également pour le groupe des Mousquetaires qui dépasse le seuil symbolique des 15% de Pdm avec une hausse de +0,2point grâce à sa principale bannière Intermarché (Pdm = 14,1%, +0,2pt). Enfin Aldi est aussi dans le vert avec un gain de parts de marché de +0,1pt de Pdm et le recrutement de 165 000 foyers.

A noter que ces 4 groupes en hausse sur la p5 affichent toutes des vocations discount marquées cela dans un contexte de consommation plus positif selon Kantar, les dépenses repartant à la hausse avec une évolution de +2% toutes enseignes confondues.

 

 
Groupe
Part de marché, en %
Evolution, en point
E.Leclerc
21,9
+0,9
Carrefour
19,2
-0,4
15,2
+0,2
Casino
11,1
-0,7
Système U
10,5
-0,2
10
-0,2
Lidl
5,9
+0,4
Delhaize
3,5
-0,1
Aldi
2,3
+0,1

 

Source : Kantar et LSA d'après distributeurs, p5, pdm valeur des groupes, du 15 avril au 12 mai 2019.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres