Parts de marché: Conforama et But reviennent sur Ikea

|

L’écart se resserre entre Ikea et ses concurrents Conforama et But.

Pour la première fois depuis des années, Ikea n’a pas gagné de parts de marché en France en 2012. LSA, qui reviendra jeudi 7 février sur les difficultés du marché français du meuble (en retrait de 3%, à 9,54 milliards d’euros) s’est procuré les parts de marché des 3 premiers intervenants du secteur. Dans ce marasme, le premier distributeur de meubles de l’hexagone, le suédois Ikea, plafonne à 17,8% de parts de marché, un chiffre stable (sur son exercice 2012, clos fin août, Ikea a enregistré une croissance de ses ventes de 3,2%).

L'année 2013 s'annonce compliquée pour tous

Ce faisant, l’incontesté leader, qui n’a pas ouvert de magasin en 2012 et ne prévoit pas d’ouverture en 2013, perd du terrain ses deux concurrents les plus proches. Conforama, solidement installé sur la seconde marche du podium, gagne 0,4 point pour atteindre 14,9% de part de marché. But, avec un gain de 0,3 point, conforte sa position avec 10,6%. Les progressions enregistrées par les deux challengers font partie des rares données positives pour le meuble actuellement. Après une année 2012 plombée par une accumulation de facteurs négatifs (immobilier, crédit, consommation), les perspectives sont tout aussi mauvaises, voire plus sombres pour 2013, avec des estimations globales qui oscillent entre -4 et -8% pour les ventes de meubles en valeur.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message