Parts de marché de juin/juillet 2017 : Leclerc toujours en tête, Intermarché accélère sa croissance

|

Les ventes de PGC poursuivent leur croissance, ce qui engendre des parts de marché à la hausse. Leclerc maintient sa position de leader, Intermarché, Lidl et U gagnent également des parts de marché, selon Kantar Worldpanel.

Avec +0,6 point de part de marché sur la P7, E.Leclerc fait toujours la course en tête avec une part de marché qui culmine à 21.3% selon Kantar World Panel
Avec +0,6 point de part de marché sur la P7, E.Leclerc fait toujours la course en tête avec une part de marché qui culmine à 21.3% selon Kantar World Panel

Les indépendants à la fête, voilà qui pourrait résumer les parts de marché analysées par Kantar World Panel entre le 12 juin et le 9 juillet 2017 (P7). La bonne santé des ventes de PGC explique largement ce dynamisme ; elles enregistrent en effet une hausse de 2 % au regard de la même période en 2016 ; le cumul annuel à mi-juillet repart sur une légère croissance en valeur de +0,6%.

E.Leclerc attire de nouveaux clients

Dans le détail, E.Leclerc, avec +0,6 pt de Pdm sur la P7, fait toujours la course en tête avec une part de marché qui culmine à 21.3%. Cette croissance est portée aussi bien par les magasins que par les drives de l’enseigne. Sur cette période, elle bénéficie du recrutement de 380 000 nouveaux acheteurs mais aussi de paniers plus conséquents ( hausse moyenne de 1 euro)

Le groupe Intermarché accélère quant à lui sa croissance (+0,5 pt de Pdm). La raison, pour cette enseigne, tient aussi à une forte hausse de investissements publicitaires, qui ont triplé durant la période passée au crible ! Le groupe Intermarché gagne +0,5 point et affiche une part de marché de à 14,7 %. L’enseigne Intermarché bénéficie par ailleurs d’une meilleure fidélité de sa clientèle (+1pt).

+0.1 point pour Lidl et Système U

Enfin, Lidl et Système U n’ont pas à rougir non plus. Le premier engrange + 0,1 point de part de marché (5,3%) et des clients supplémentaires (+210 000), et cela malgré une diminution de ses investissements publicitaires de 17%. Le groupe U, de son côté, confirme encore son dynamisme avec un gain de +0.1pt de part de marché et le recrutement de 200 000 nouveaux clients.

A l’inverse, les parts de marché de Carrefour sont à la baisse. Le distributeur voit sa perte de part de marché s’accélérer sur P7, surtout sur son parc d'hypers et de supermarchés (chiffres non communiqués).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations