Parts de marché de novembre : les indépendants, Lidl et Cora bien orientés

|

Sur la période 12, Lidl et E.Leclerc sont de nouveau les grands vainqueurs en termes de gain de part de marché. Mais Intermarché, Système U et Cora sont également en progression, à des degrés divers. Carrefour et surtout Casino enregistrent un fort recul.

Intermarché (ici le magasin de Douvaine, en Haute Savoie) a gagné des parts de marché sur la P12, poursuivant sur sa lancée.
Intermarché (ici le magasin de Douvaine, en Haute Savoie) a gagné des parts de marché sur la P12, poursuivant sur sa lancée.© PHOTODEPOORTER.FR

Du 4 novembre au 1er décembre, soit une P12 marquée par des dépenses quasiment stables des foyers français (+0,1%), les progressions les plus notables de parts de marché sont de nouveau à mettre au crédit d’E.Leclerc et de Lidl. Chacun a en effet gagné 0,5 point. Pour le groupement E. Leclerc, dont la part de marché atteint 22,1%, "la hausse des investissements publicitaires de 4% aide certainement le groupe à gagner de nombreux clients et à améliorer leur niveau de fidélité" souligne Kantar dans sa livraison des parts de marché, ajoutant que ces performances reposent à 82% sur les magasins (le solde étant par déduction a mettre au crédit du drive et du web).

Pour Lidl, qui poursuit sa dynamique, le gain est donc également de 0,5 point, avec une part de marché de 6,5% en novembre. Et surtout, un niveau de part de marché de 6% depuis le début de l’année, sur un cumul à 11 mois. Derrière ces deux locomotives, les autres indépendants sont également dans le sillage de la croissance. Le groupement Les Mousquetaires gagne 0,2 point à 14,8%, une progression qui repose essentiellement sur l’enseigne Intermarché (+0,2 point à 13,7%). Système U enregistre lui aussi un gain similaire, à +0,2 point et 10,2 % au total pour Hyper U, Super U et les Drive U. Un autre distributeur peut venir prétendre à un gain, avec selon Kantar le groupe Louis Delhaize qui est "bien orienté" à 2,7% et +0,1 point sur la P12, une tendance qui repose sur la progression de l’enseigne d’hypermarchés Cora, qui grignote 0,1 point à 2,1%.

Absents de cette liste, les grands groupes intégrés sont donc tous sur le reculoir au mois de novembre, qu’il s’agisse de Carrefour, Auchan ou Casino. Ainsi, selon une note d’analyse de Morgan Stanley, le groupe Carrefour recule de 0,3 point, alors que Casino, sur la lancée des périodes précédentes, et compte tenu de la rationalisation de son parc de Leader Price (notamment) et des cessions, recule de 0,8 point.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres