Parts de marché : Leclerc caracole en janvier, Carrefour et Casino restent « stables »

|
Encore 0,8 points de parts de marché gagnés par Leclerc en janvier.
Encore 0,8 points de parts de marché gagnés par Leclerc en janvier.© © Emilie ROUY

Kantar Worldpanel vient de rendre public une partie des résultats des enseignes alimentaires – les « bonnes nouvelles » seulement – au cours de la première période de 4 semaines de l’année 2014, en fait du 30 décembre 2013 au 26 janvier de cette année, avec notamment les deux jours clés du 30 et du 31 janvier. Le moins que l’on puisse dire c’est que si les années changent, les performances de Leclerc, elles, ne changent pas. L’enseigne garde le rythme de croissance très soutenu enregistré en 2013 avec une progression de sa part de marché de + 0.8pt à 19,8%. Selon Kantar, « les Drives lui offrent toujours un gros relais de croissance (1.5% de Pdm valeur au CAM P01- cumul annuel arrêté au 26 janvier 2014- soit +0.5pt) tandis que la bonne santé des magasins E.Leclerc ne se dément pas », avec notamment près de 400.000 nouveaux clients gagnés sur les 12 derniers mois.

 

Derrière c’est un peu plus compliqué. Ainsi, selon nos informations, Système U et Intermarché qui ont bénéficié des belles progressions en 2013 voient leurs parts de marché tout juste stable pour le premier et en baisse de 0,2 pt pour le second. Mais les écarts sont considérés comme non significatifs statistiquement et Intermarché est crédité d’un mois stable par le panel. Retenez bien cette notion « d’écart significatif » car il va revenir souvent !

 

Des « stabilités »… relatives

 

La notion est utilisée notamment pour Carrefour et Casino dont les évolutions sont qualifiées de stables par le panel. En fait, toujours selon nos informations, le groupe Casino (11,6 %) aurait perdu  0,1 pt de part de marché (donc non significatif) sur janvier contre - 0,2 en décembre au cours des deux périodes précédentes. Kantar relève « la dynamique retrouvée pour Géant (+0.1pt de Pdm) » alors que « Franprix confirme également sa meilleure forme observée depuis maintenant quelques mois avec une hausse de +0.1pt ». Du mieux en tout cas pour ces enseignes d’un groupe qui a perdu jusqu’à un point de part de marché en février dernier, puis en avril, repositionnement prix massif oblige.

 

Le groupe Carrefour gagne lui 0,1 pt de part de marché à 20.6%, là aussi non significatif selon le panel qui salue quand même le « 5e mois consécutif de stabilité pour le Groupe Carrefour »… En fait de stabilité, Carrefour sort, selon nos informations, d’une baisse (non significative là aussi) de -0,3 pt en décembre qui avait suivi 3 belles périodes avec des hausses de 0,4 ; 0,3 puis de nouveau 0,4 points de de parts de marché. Surtout ses hypers, gagneraient 0,2 pt en janvier.

 

Reste que si on fait la moyenne de tout ça, on peut penser que Carrefour semble beaucoup plus stable que Casino, avec même un trend de reprise très net depuis octobre cassé par un « accident ». Quant à Casino ça ressemble plus à un enrayement de la diminution, qu’à une stabilité avérée. Mais les finesses de la statistique échappent parfois à la plume du journaliste…

Auchan lui aussi est stable en janvier selon Kantar avec 11.7% de Pdm et « un apport toujours important du Drive ».

 

Le hard pleure, le drive rigole

Par formats, « les foyers continuent à délaisser le Discount, indique Kantar, un circuit en baisse de -0.3 pt à 11.6% de Pdm. A noter néanmoins la hausse de +0.1pt d’Aldi à 2.4% de Pdm sur la période. Les Hypermarchés et le canal Online, essentiellement les drive (4.1% de Pdm +0.6 pt) sont les circuits les plus dynamiques, note le panel. Le canal Proximité affiche +0.1pt de Pdm à 5.5% de Pdm.

 

A noter précise Kantar Worldpanel, que ces évolutions se font alors que « la consommations des PGC et des produits frais LS des Français en circuit généraliste (HM + SM + Discount + Proximité + Internet) se reprend en janvier avec + 2,5% en CA (-1.7% en décembre 2013) ». Mais que sur le cumul compris entre décembre 2013 et janvier 2014, les dépenses des ménages n’évoluent que très peu (+0.3%) avec un nombre de visites en magasin en très légère progression à 14.7 (+0.3 visite) et des dépenses par panier qui se contractent de 60 cents (30.4€ en janvier 2014).

Parallèlement le moral d’achat des français reste bas mais s’améliore de 2 pts sur la période du 2 décembre 2013 au 29 décembre 2013. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations