Parts de marché : Leclerc et Lidl rigolent, Carrefour et Intermarché trinquent en février

|

Lsa complète les parts de marché des enseignes alimentaires en février 2016 dont Kantar worldpanel a rendu publique les évolutions positives uniquement. Face à Leclerc et Lidl qui caracolent sur la période du 25 janvier et le 21 février 2016, ce sont les groupes Carrefour (-0,8 point), Intermarché (-0,2pt) et Auchan (-0,1pt) qui souffrent.

8ème période consécutive de baisse de part de marché pour les hypers Carrefour en France à 10,6% au 21 février 2016...
8ème période consécutive de baisse de part de marché pour les hypers Carrefour en France à 10,6% au 21 février 2016...

Le grand gagnant du début d’année selon les données de Kantar worldpanel que LSA s’est procuré est sans conteste le groupe E.Leclerc avec une progression de 0,9 points de sa part de marché en valeur (20.6%) sur l’univers des PGC et produits frais LS entre le 25 janvier et le 21 février 2016 grâce à un recrutement toujours marqué. Il s’agit là de la 8ème période consécutive de progression pour Leclerc, la période précédente ayant été marquée par une hausse de 0,5 point de la PDM de E.Leclerc. "Cette croissance s’inscrit dans un contexte de développement de la part de voix prospectus de l’enseigne en février mais aussi sur une année", indique le panel.

L'IMAGE PRIX DES ENSEIGNES DE cASINO EN FORTE HAUSSE

Lidl reste le seul concurrent à vraiment soutenir le rythme avec une dynamique de +0.3pt de Pdm  (5.1%), "en raison d’un recrutement important de clients et d’une progression de la fidélité. Lidl développe sa visibilité promotionnelle, poursuit ses investissements média et jouit d’une meilleure perception chez ses clients", observe Kantar.

Le groupe Casino tient aussi la route avec un gain de +0.1pt de Pdm (11.9%) grâce aux progressions de Leader Price (+0.1pt, Pdm 2.7%) et de Géant (+0,1pt, Pdm 2.7%). "Leader Price bénéficie d’un meilleur trafic alors que Géant bénéficie de la valorisation des paniers de ses clients. Leader Price et Géant améliorent leur cote d’amour", précise le panéliste. Selon nos informations, l’image prix de Géant progresse de 5,6 points sur 2 ans et de 2,1 points sur 1 an. Un spectaculaire redressement dont profitent aussi Leader Price et même Casino Supermarchés avec des images prix en hausse de 4,7 et 3,6 points sur un an. La part de marché de Monoprix est stable (2%), Les supermarchés Casino gagnent 0,1 point (1,9%) et Franprix perd 0,1 point (1,6%). Le tout dans un intervalle de confiance donc non significatif statistiquement pour ces deux dernières enseignes… Le groupe U, enfin, se maintient à l’équilibre avec 10.1% de Pdm grâce à des clients qui développent leurs dépenses dans l’enseigne.

Huitième période de recul pour les hypermarchés Carrefour, sixième pour Intermarché

Côté replis, selon nos informations, c’est surtout le groupe Carrefour  qui est touché. A 20.8%, il continue de perdre de la Pdm (-0.8pt), du fait principalement du transfert en cours des magasins Dia (-0,8 pt à 0,5% de pdm) essentiellement sous enseignes de proximité. Mais les hypermarchés Carrefour sont eux aussi en recul, ils perdent -0.2pt (à 10,6%), ce qui constitue leur 8ème période consécutive de baisse. L’enseigne reste confrontée à une perte importante de clients (-150 000). Enfin, Carrefour Market cède -0.1pt de Pdm (7.4%) en raison de paniers moins valorisés (-1.4€).

Le groupe Intermarché marque également le pas après une assez bonne année 2015. Il perd -0.2pt de Pdm sur cette seconde période de l’année 2016 à 14.3%. L’enseigne Intermarché cède 0.1pt et il s’agit là de sa 6ème période consécutive de perte de terrain. Intermarché est pénalisée par une perte de clients qui se vérifie sur la P2 mais également sur une tendance annuelle. Netto est orienté à la baisse avec -0.1pt (0,6%).

Aldi, Delhaize et Auchan en faible baisse

Trois autres groupe sont en recul, eux aussi. Le Groupe Delhaize perd -0.1pt de Pdm (3.5%). Les deux enseignes conservent le même nombre de clients mais les clients SM Match sont cependant moins fidèles à l’enseigne (-1pt). Aldi affiche une performance en retrait (Pdm = 2.2%; -0,1pt) qui s’explique par la moindre fidélité des clients. Et enfin, le groupe Auchan perd -0.1pt de Pdm (11.0%). Après un mois de janvier réussi (+0.1pt), les hypermarchés Auchan sont à nouveau orientés à la baisse (Pdm = 8.0%; -0.2pt). Les hypers Auchan doivent faire face à la diminution de la taille des paniers  (-1,5€) qui induit une baisse de la fidélité de la clientèle (-1.9pt). La Pdv prospectus de Auchan est en retrait de 3.1pts. Stabilité de Simply Market (2,4%).

LA PROXIMITÉ STABLE

Côté circuits de distribution, Internet gagne +0,6pt à 5,6% de Pdm en février. Plus de 4,2 millions de foyers ont acheté des PGC FLS sur le Web les 12 dernières semaines (15% des foyers Fr.), Internet pèse 1/3 de leur approvisionnement en PGC FLS. Le circuit de Proximité se maintient lui à 5.9% de Pdm alors que le circuit EDMP (enseignes à dominante marque propre, ex-hard discount)  cède 0.5pt à 11,2% de Pdm avec des résultats très contrastés par enseigne. 

 

Groupes                         pdm (%)            évolutions en points

 

Groupe CARREFOUR

20,8

-0,8

Groupe CASINO

11,9

 0,1

Groupe E.LECLERC

20,6            

0,9

Groupe AUCHAN

11,0

-0,1             

Groupe SYSTEME U

10,1

0,0

Groupe INTERMARCHE

14,3

-0,2

Groupe L.DELHAIZE

3,5

-0,1

LIDL                                 5,1                  0,3

 

Circuit DRIVE                   5,6             0,6

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter