Parts de marché : Leclerc plus fort, Cora, Aldi et Dia à la peine

|

Selon les données Kantar Worldpanel que nous nous sommes procurées, du 14 juillet au 10 août, le marché des produits de grande consommation et du frais libre-service, sur le total hyper, super, proximité, hard discount et internet, a reculé de 2 %. Entre météo maussade et guerre des prix, la concurrence entre distributeurs a été farouche.

Toujours aussi dynamique, Leclerc gagne du terrain en juillet-août.
Toujours aussi dynamique, Leclerc gagne du terrain en juillet-août.© dr

Ils sont en progression : Leclerc, Carrefour, Franprix

Toujours aussi dynamique, les centres Leclerc sont en tête des gains de part de marché encore une fois : + 0,6 point à 19,8 %. Juste derrière, les enseignes Carrefour et Carrefour Market (18,7 %) gagnent 0,3 point grâce au dynamisme des hypers. En dehors des deux leaders, seul Franprix affiche une progression significative, compte tenu de sa taille, en passant de 1,8 à 1,9 % de part de marché.


Ils stagnent : Intermarché, Casino, Auchan, Système U, Lidl
En dehors des deux poids lourds, les principaux acteurs du marché ont suivi la tendance, molle : Intermarché (+0,1 pt à 13,3%), les Hypers et Supers U (-0,1 pt à 10,1 %), Auchan (+0,2 pt à 8,5 %), et les enseignes Casino (-0,1 pt à 4,3 %) n’affichent pas de variation significative, selon la panéliste Kantar. Lidl, qui a fait de sa sortie du hard discount une priorité, montre des signes encourageants malgré tout en passant de 4,5 à 4,6 %.


Ils sont en baisse : Cora, Aldi, Dia
Sale été pour les petits. A l’exception de Franprix, qui peut compter sur le soutien du groupe Casino, ils sont tous en recul. Cora est passé de 2,4 à 2,2 %, Aldi de 2,2 à 2, et Dia poursuit sa descente aux enfers avec une perte de 0,3 point, de 1,7 à 1,4%. Netto, l’enseigne discount d’Intermarché, n’a pas trouvé la formule pour se relancer et sa position passe de 0,9 à 0,8 %. De manière générale, le hard discount confirme son recul en France. « Le segment a perdu 0,8 point de part de marché sur un an  », d’après une note de la banque Morgan Stanley.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations