Marchés

Parts marché alimentaires en juin-juillet, Leader Price et Géant distingués

|

Kantar vient de livrer ses chiffres pour la période du 15 juin au 12 juillet 2015 concernant l’évolution des parts de marché des enseignes alimentaires. Une fois n’est pas coutume, ce sont Leader Price et Géant qui progressent le plus selon la société de panel. Stabilité en revanche du côté des leaders, Leclerc et Carrefour.

Distribution, magasin hard discount Leader Price
Entree magasin, enseigne lumineuse, logo
Distribution, magasin hard discount Leader Price Entree magasin, enseigne lumineuse, logo© © Pascal SITTLER/REA

Jean Charles Naouri, président du groupe, pourra commencer la présentation des résultats semestriels du groupe Casino, prévue demain matin, 30 juillet, à Paris, avec une bonne nouvelle. Selon les données publiées par Kantar (qui ne fait état que des évolutions positives de parts de marché…), deux de ses enseignes sont à la fête pour la période du 15 juin au 12 juillet 2015 : Leader Price d’abord qui confirme, selon le panéliste, "sa forte dynamique et progresse de +0,2pt en valeur grâce à un trafic en hausse : l’enseigne compte 155 000 acheteurs supplémentaires et une fréquence de visite en hausse (+0,2 acte). Géant ensuite qui, à 2,5% de part de marché, gagne +0.1pt en valeur et s’inscrit dans une tendance à la hausse depuis la P2, combinaison de la fréquence et du recrutement." La revanche des challengers en quelque sorte, avec deux enseignes peu habitués à figurer parmi les bons élèves distingués chaque mois par Kantar.  

 

U, Leclerc, Carrefour et Lidl, stables... + ?

Un rôle que connaît mieux l’enseigne U qui est décrite par Kantar (sans chiffres, sic.) comme "tendanciellement en croissance grâce à un recrutement de 80 000 acheteurs mais également un léger développement de la fidélité, confirmant la tendance plus positive observée sur ce début d’année." Les enseignes Carrefour et Carrefour Market sont-elles dites "stables +" : un nouveau qualificatif qui doit surement vouloir dire qu’elles progressent mais dans le cadre de leur intervalle de confiance statistique ce qui ne permet pas à Kantar de publier leurs évolutions à P7 mais juste leurs part de marché, de respectivement 10,8% et 7,7%. Petits détails supplémentaires : "la branche hypers maintient sa taille de clientèle et son niveau de fidélité, tandis que Carrefour Market bénéficie d’une hausse de taille de panier de 1€."

Mêmes éléments de langage un peu capilotractés pour le Groupe E.Leclerc, décrit comme stable avec une part de marché de  20,2%. "L’enseigne E.Leclerc montre cependant toujours les signes d’un trafic positif avec une fréquence d’achat en hausse, malgré une baisse des investissements publicitaires de 25%." Enfin, Lidl affiche lui aussi une part de marché stable à 4,9% en valeur sur P7. Mais l’enseigne compte toutefois, selon Kantar, "374 000 acheteurs de plus que l’an passé à P7 et voit sa cote d’amour et son image prix progresser significativement." Bref, stables mais bons...

Le drive toujours en forme

Enfin dernières informations, les achats de PGC-FLS réalisés sur Internet – essentiellement en drive - pèsent 5.1% dans la consommation des français et enregistrent une évolution importante (+0,6pt de Pdm). Le tout alors que la croissance des dépenses des ménages en produits de grande consommation et frais libre-service (PGC+FLS) des ménages français en circuit généraliste (HM + SM + Discount + Proximité + Internet) progresse de +0,8% sur la P7 2015. En ligne avec le rythme de croissance observé sur l’année décalée, à +0,7%, mais toujours en léger décrochage par rapport à la tendance depuis le début de l’année à +1,1%.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter