Pas de condition à la reprise de Moulinex en France

|

Le ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, Francis Mer, a autorisé, sans condition, la reprise partielle du groupe de petit électroménager Moulinex par son concurrent, le groupe Seb.

Cette décision fait suite au renvoi, le 8 janvier dernier, de la Commission européenne aux autorités françaises de la concurrence pour les aspect franco-français de cette reprise. Bruxelles avait autorisé cette reprise sous conditions dans 9 pays européens.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations