Pas de fusion entre les Japonais Kirin et Suntory

|

Le fabricant japonais de boissons Kirin Holdings a annoncé la rupture des négociations de fusion avec son compatriote Suntory, renonçant à une opération qui aurait donné naissance à un géant mondial plus gros que Coca Cola. Selon les médias japonais, les négociations butaient dernièrement sur le ratio d'échange d'actions entre les deux groupes. Kirin est une entreprise cotée en Bourse, alors que Suntory est détenu à 90% par sa famille fondatrice. Kirin et Suntory avaient annoncé leur projet en juillet dernier, et espéraient parvenir à une fusion en avril 2011. Avec un chiffre d'affaires annuel combiné d'environ 3.820 milliards de yens (29 milliards d'euros), cette fusion aurait créé une entité presque trois fois plus grosse que leur rival japonais immédiat, Asahi Breweries. La taille de Kirin-Suntory aurait été équivalente à celle des américains Pepsico et Kraft Foods, et supérieure à celle du belge Anheuser-Busch InBev.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message