Pâtisseries Gourmandes maintient son « Cap 2010 »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pour le spécialiste de la pâtisserie industrielle, l’année 2008 a été un peu moins bonne que prévu. Si le chiffre d’affaires a connu une très forte croissance compte tenu du contexte de crise (+ 12,6 %), celle-ci n’a pas permis d’atteindre l’objectif de 110 millions d’euros annoncé l’an dernier. Pâtisseries Gourmandes a du se contenter de 104 millions d’euros de chiffre d'affaires. Un léger retard qui n’empêche pas l’entreprise bretonne de réitérer les objectifs décidés en 2008 et résumés dans le projet baptisé « Cap 2010 ». Ce projet d’entreprise vise à faire de Ker Cadélac, la principale marque du groupe, le leader du linéaire pâtisserie, l’objectif de chiffre d’affaires global à atteindre en 2010 étant fixé à 130 millions d’euros. « Nous avons un cap et nous avançons », a résumé Mickaël Le Jossec, président de Pâtisseries Gourmandes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA