Patriotisme économique : Apple ajoute une usine de Californie à ses sites de production

|

Le groupe informatique américain a ajouté vendredi une usine située en Californie aux sites où ses ordinateurs Mac sont assemblés, concrétisant ainsi la promesse faite fin 2012 de rapatrier une partie de leur production aux Etats-Unis. Un phénomène en pleine ampleur aux Etats-Unis, après les annonces-choc de Walmart sur le sujet.

Tim Cook, le patron d'Apple.
Tim Cook, le patron d'Apple.© APPLE

Apple continue de jouer la carte du « made in America ». Un site du taiwanais Quanta Computer Inc. à Fremont, en Californie (ouest des Etats-Unis) a été ajouté à une liste de "sites d'assemblage final" comprenant beaucoup d'usines chinoises. Le directeur général d'Apple, Tim Cook, avait annoncé dans des interviews parues le 6 décembre que le groupe à la pomme comptait à partir de 2013 fabriquer une de ses lignes de Mac aux Etats-Unis.

Les sous-traitants très critiqués

Apple fait fabriquer une bonne partie de ses produits à l'étranger, notamment en Chine où son sous-traitant Foxconn a été critiqué à plusieurs reprises pour les mauvaises conditions de travail de ses ouvriers. Tim Cook avait toutefois insisté sur le fait qu'une partie des composants qu'Apple utilise étaient produits dans son pays d'origine, affirmant que le groupe y avait déjà créé environ 600.000 emplois en comptant les sous-traitants.

Walmart joue aussi la carte patriotique

Un phénomène désormais en plein essor aux Etats-Unis où, comme le rapportait LSA lors de la couverture en direct de la grand messe du retail, mi-janvier, Walmart a annoncé plusieurs dispositions spectaculaires sur le sujet, en terme d'embauches et d'investissements directs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter