Pau : Quartier libre décolle en douceur

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

À Lescar, le centre commercial semble avoir réussi son lancement. Mais l'heure n'est ni au triomphalisme ni à la duplication du concept.

En annonçant 2,5 millions de visiteurs pour ses six premiers mois d'activité et un chiffre d'affaires prévisionnel de 76 millions d'euros pour la première année, Didier Zeugschmitt, PDG de l'Immobilière Casino, confirme le bon démarrage de Quartier libre. Ouvert à Lescar, dans la banlieue paloise, ce centre commercial nouvelle génération, sans hypermarché et entièrement voué à l'achat plaisir (commerces, loisirs sportifs, restauration), entame une lente montée en puissance : « Il faut trois ans pour asseoir un centre commercial », souligne Didier Zeugschmitt, prudent mais confiant dans la progression de Quartier libre, qui vise 7 à 8 millions de visiteurs par an et 106 millions d'euros de chiffre d'affaires pour 2004.

Mais, pour l'heure, après les « deux mois de folie » de l'ouverture, le centre installe son rythme propre : matinée calme, boom de la restauration à midi (10 000 personnes travaillent dans la zone), pic d'activité de la galerie marchande entre 15 et 18 heures, puis arrivée de la clientèle du soir attirée par les bowling, patinoire, restaurants ou bars à thème comme le Natural Café qui vient d'ouvrir sur 1 500 m2.

Fédérer les énergies

Quartier Libre semble aussi avoir réussi le pari de la mixité : « Nous touchons à la fois les jeunes pour qui le centre est devenu un lieu de rendez-vous, les familles et même les seniors, qui viennent profiter du calme de la palmeraie. » Mais des progrès restent à faire : les équipements sportifs n'ont pas encore donné leur pleine mesure et les immenses allées créent une sensation de vide et de froideur. « Il faudrait davantage d'éléments de convivialité », souligne une commerçante.

Des commerçants chez qui les progressions spectaculaires, notamment en sport et en culture, côtoient quelques déceptions. Néanmoins de nouvelles enseignes arrivent, comme Du Bruit dans la cuisine, et de nouveaux projets sont engagés : extension du parking avec 500 places supplémentaires, création d'une liaison piétonne avec le voisin Carrefour.

Une association regroupant Quartier libre, Carrefour et l'ensemble des commerces de la zone vient aussi de voir le jour. Objectif : fédérer les énergies et communiquer au-delà du Béarn au nom du pôle tout entier. Une façon d'attirer vers Lescar clientèle et enseignes alors que se renforce le pôle palois autour d'Auchan, en pleine rénovation.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1778

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA