Paul et Jean-Claude Mas, les célèbres inconnus à l’assaut de la France

|

En 2013, 97% de l’activité des Domaines Paul Mas ont été réalisés à l’export, dans une soixantaine de pays. Depuis peu, la marque affiche son ambition de se développer en France.

Jean-Claude Mas, fondateur 
des Domaines Paul Mas
Jean-Claude Mas, fondateur des Domaines Paul Mas© PHOTOS DR

Les vins des Domaines Paul Mas viennent du Languedoc. Au total, 8 domaines couvrant 440 hectares de vignes répartis sur quelques-uns des principaux crus de la région : Pézenas, Grès de Montpellier, Terrasses du Larzac et Limoux. 440 hectares auxquels viennent s’ajouter les 1 285 des « vignerons partenaires » pour la production des vins de marque. L’ensemble a représenté en 2013 une vinification supérieure à 112 000 hecto­litres, volume qui situe les Domaines Paul Mas au premier rang (hors champagne) des vinificateurs privés en France. Paul Mas, Arrogant Frog, Côté Mas, Prima Perla, dA, La Forge Estate et Jean-Claude Mas en sont les principales marques.

Pourtant, hors des frontières du Languedoc, nombreux sont les spécialistes du vin qui ignorent tout ou presque de l’entreprise fondée en 2000 par Jean-Claude Mas (le fils de Paul). Car c’est à l’export que ce voyageur, dans sa jeunesse surtout, a d’abord choisi d’exercer ses talents, après avoir appris l’art de l’assemblage et de la création auprès de Giorgio Grai, œnologue italien.

 

Distinctions et médailles

Et force est de constater que le succès a été au rendez-vous, puisque les Domaines Paul Mas revendiquent aujourd’hui des positions de leader des vins importés en Italie, en Australie et au Japon. Ces cinq dernières années, plus de 300 médailles et distinctions internationales ont été récoltées, dont un titre de Domaine de l’année 2013, décerné par le Sommelier Challenge américain…

C’est également en 2013 que s’est concrétisée l’envie de s’intéresser de plus près au marché hexagonal. « Parce que j’aime cette terre, parce qu’on y trouve des terroirs et une grande variété de cépages, qui permettent une approche innovante du secteur. Aussi, parce que j’ai le sentiment que le marché et les rayons français sont, aujourd’hui, plus que jamais demandeurs de vins authentiques et abordables. Ce que j’appelle le luxe rural… », assure Jean-Claude Mas. Le dirigeant a appris la gestion, le marketing, et les stratégies de différenciation et de création d’univers de marques.

En 2013, la France n’a représenté que 3% des revenus. Elle devrait atteindre les 5% dès la fin 2014. Et l’objectif des 15% est évoqué pour l’horizon 2017-2018. Pour exister sur les rayons, reste à convaincre la distribution, soit le réseau des cavistes et des enseignes. « Nous y travaillons », affirme Patrick Lachaux, responsable des comptes clés France, recruté en début d’année et fin connaisseur des deux circuits.

 

Accélération en GMS

Au-delà des quelques dizaines de supers et hypers – surtout dans l’Ouest et chez Leclerc – où l’on trouve déjà les vins des Domaines Paul Mas, cette fin d’année devrait déjà marquer une très nette accélération de la pénétration en grande distribution. Grâce aux foires aux vins bien sûr (Leclerc, Casino, Sca Ouest…), mais aussi grâce à la nouvelle gamme Jean-Claude Mas, créée l’an dernier et destinée au « commerce de détail moderne ». De 3 à à 12€ pour des vins d’assemblage jusqu’aux appellations et aux crus, peut-être à ce jour la version la plus aboutie du luxe rural. 

 

41,6 M €

Le CA au 30 juin 2014

105

L’effectif

18 M de cols

Les ventes annuelles

8

Le nombrede domaines

Source : Jean-Claude Mas

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2334

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message