Marchés

Paul Zindy, chargé du suivi de la communication pour le CNAOL* : « Installer la notoriété du logo européen AOP »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
L225203501_1Z.jpg
L225203501_1Z.jpg© DR

LSA - Après deux campagnes réalisées en 2004-2006 et en 2007-2010 pour communiquer sur les fromages AOP, vous avez relancé, en 2011, une nouvelle vague. Quels sont les résultats ?

Paul Zindy - Les campagnes d'affichage ont pour vocation de sensibiliser les clients sur le nouveau logo européen Appellation d'origine protégée (AOP), créé en 2009. À cette date, 17% du public ciblé dans nos campagnes reconnaissaient ce dernier de manière spontanée ; en 2010, on avoisinait les 20%, et, en 2011, il y a eu un cap de franchi à 40%.

 

LSA - Comment expliquez-vous cette notoriété croissante ?

P. Z. - En 2011, nous avons abordé un nouveau virage stratégique, avec un nouveau code, et nous avons lancé notre campagne d'affichage dans quatre villes (Paris, Lyon, Toulouse et Strasbourg). En 2012, nous avons misé sur vingt villes, mais nous n'avons pas encore les résultats. Si, en France, le taux de notoriété assisté sur le logo européen est assez fort, nous voulons également montrer aux consommateurs les valeurs qui sont derrière : la protection de l'origine des produits et leur qualité. Dans ce cadre, nous avons modernisé, cette année, notre site internet afin de le rendre moins institutionnel et plus proche du public.

* Centre national des appellationsd'origine laitière

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA