Pegatron, le sous-traitant préféré d'Apple ?

L’entreprise Pegatron Corporation est connue dans l’univers du high-tech comme étant l’un des principaux assembleurs d'iPhones et d'iPads pour le compte d'Apple. 

Pegatron 1

Histoire :

 
Née de la séparation en trois entités du fabricant de PC, Asustek, en 2007, la société taïwanaise Pegatron est la division de fabrication de produits informatiques.
Elle se développe au fil des années, pour devenir, trois ans après son apparition, l'un des principaux fournisseurs du géant américain Apple, employant à l’heure actuelle 100.000 salariés. Il est également prévu que la firme taïwanaise prenne en charge l’intégralité des commandes du potentiel iPhone Low Cost de la firme présidée par Tim Cook.
 
 
Dates clés : 
 
2007 : Création de Pegatron.
 
Réalisations : 
 
Fondée en 2007, Pegatron Technology jouit d’une forte expérience dans le domaine de l’électronique et de l’informatique DMS (Design and Manufacturing Service) et est le 30ème fabricant électronique à l'échelle mondiale, selon Reuters.
 
Forte de son expérience dans le développement de produits high-tech, la firme taïwanaise dispose de 2,7 milliards de dollars de fonds propres, proposant un large éventail de cartes mères, ordinateurs de bureaux, ordinateurs portables, appareillages sans fil, consoles de jeux, équipements réseau, décodeurs, téléviseurs LCD … 
Pegatron se cache derrière les PC de HP, tout comme la Xbox de Microsoft et d'autres produits de la scène mondiale de l'électronique grand public.
 
En 2010, la firme à la pomme effectue un premier test en la choisissant pour assembler la version américaine de son iPhone 4, la CDMA. L'année suivante, Pegatron reçoit une commande de 15 millions d’iPhone 5 tout en assurant la production des iPhones 4 et iPhones 4S. Toutefois, ces deux appareils figurent parmi plusieurs autres produits Apple confiés à Pegatron, notamment les iPads et les différents MacBook.
En 2011, Pegatron réalise plus de la moitié de son chiffre d'affaires grâce aux notebooks, 18% avec les équipements grand public, 13% à travers la production de cartes mères, et 8% avec les Smartphones. 
 
En 2012, et d’après certaines rumeurs, Pegatron aurait cessé de produire les châssis des ultrabooks d’Asus, suite à la menace d’Apple de mettre fin à ses propres contrats avec la firme japonaise, si elle continue à collaborer avec Asustek. La même année, Asus revend l’intégralité de ses parts de Pegatron, son partenaire naturel jusque là.
 
Plus récemment, Pegatron Corp décide d'augmenter ses effectifs en Chine de près de 40% au second semestre 2013, faisant face à la rumeur de grosses commandes d'Apple pour l’iPhone low cost et/ou d'autres produits tel l'iPhone 6. L'iphone low-cost permettrait dans le but de recruter une nouvelle clientèle sur des marchés en croissance, et faire face au développement de concurrents comme Xiaomi, comme la Chine ou l'Inde.
D’après certaines sources japonaises, la production à petite échelle de ce Smartphone débuterait en mai avant une montée en puissance à compter du second semestre de l’année en cours. Le lancement pourrait, quant à lui, avoir lieu au troisième trimestre.
 
 
Par ailleurs, Pegatron affiche une hausse de 81% de son bénéfice net au premier trimestre 2013 en glissement annuel à 78,59 millions de dollars. Sa marge opérationnelle passe de ce fait, de 0,3% à 0,8% en un seul trimestre. En effet, la production d'un iPhone moins cher contribuera fortement à la marge opérationnelle de l’entreprise, car la fabrication du boîtier en plastique de ce dernier est nettement moins compliquée que celle du boîtier métallique de l'iPhone 5, ce qui pourrait expliquer le meilleur taux de rendement à l'entreprise.
 
Pour confirmer ces prévisions, le directeur financier du groupe, a déclaré que Pegatron réaliserait 60% de son chiffre d'affaires annuel au deuxième semestre, grâce entre autres à de nouveaux modèles d'ordinateurs équipés du nouveau processeur d'Intel, nommé Haswell tout en refusant de parler des IPhones autres produits d’Apple.
 
A noter que Pegatron entre en concurrence directe avec Hon Hai, plus connu sous son nom commercial Foxconn, actuellement plus grand sous-traitant de produits électroniques.
D’après les bruits du couloir Pegatron offrirait des prix plus compétitifs que Foxconn, constituant un véritable danger à long terme, selon la majorité des analystes, surtout que ce dernier subit actuellement une baisse conséquente de ses marges, suite à la hausse spectaculaire des coûts salariaux dans ses usines chinoises.
 

Infos clés :

 

  • Pays d’origine : Taïwan.
  • Dirigeants clés : Jason Cheng- Charles Lin.
  • Chiffre d'affaires : 18 milliards de dollars (2010).
  • Nombre de salariés : 100 000.

 

 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message