Performances remarquables pour Bonduelle en 2012-2013

|

Le groupe familial qui fête ses 160 ans en 2013, a enregistré pour son exercice 2012-2013, clos le 30 juin, des progressions exceptionnelles, dans un contexte de crise mondiale et de baisse du pouvoir d'achat.

Christophe Bonduelle
Christophe Bonduelle© DR

Le chiffre d'affaires de Bonduelle s'élève à 1,8 milliards d'euros (+7,3 %), et le groupe affiche une rentabilité opérationnelle courante record à 105,6 millions d'euros (+4,7%).

En 2013, il a vu son profil d'activité évoluer avec 1/3 de son chiffre d'affaires réalisé en France, 1/3 en Europe et 1/3 hors Europe. Par zone, l'Europe enregistre une baisse de son chiffre d'affaires de 1,4 % à 1,2 milliards d'euros. « Un recul qui s'explique par la dégradation du climat de consommation en 2013 dans l'ensemble des pays, en particulier en Europe du Sud et en Europe Centrale », indique Christophe Bonduelle, PDG du groupe. C'est la zone hors Europe qui tire la croissance avec une progression de son chiffre d'affaires en données publiées de 30,1 % à 634 millions d'euros. L'acquisition des quatre site d'Allens sur le surgelés aux Etats-Unis au Printemps 2012 a porté la croissance de la zone Amérique, bien que les ventes volumes soient légèrement en dessous des objectifs initiaux. Par technologie, l'ensemble des pôles progresse à l'exception du frais, fortement pénalisé par la météo.

Une nouvelle organisation managériale

En 2012, Bonduelle avait annoncé une évolution de sa structure managériale, qui a été mise en place début 2013. Le groupe est désormais organisé autour de deux pôles géographiques (Europe et hors Europe) et de quatre business units (Bonduelle Europe Long Life pour les conserves et les surgelés ; Bonduelle Fresh Europe pour la 4ème gamme et le traiteur ; Bonduelle Americas et Bonduelle Développement). « Nous avons désormais quatre directeurs de branche contre 12 auparavant, ce qui nous permet de gagner en rapidité », explique Christophe Bonduelle.

Des perspectives encourageantes

Pour l'exercice 2013-2014, le groupe table sur une croissance de son chiffre d'affaires de 3 à 5%. Par ailleurs, Bonduelle a annoncé le lancement d'un Projet Vegego à horizon 2025. « Nous souhaitons devenir le référent du bien-être alimentaire à travers la production de légumes. Ainsi, nous voulons arriver à 3,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 250 millions d'euros de résultat opérationnel courant et zéro accident du travail », ajoute Christophe Bonduelle. Le groupe se lance 22 chantiers dont des innovations et l'origine des produits

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter