Périphériques : le plein de technologie

Éléments incontournables du linéaire informatique, les périphériques veulent désormais mettre en avant leur technicité. Les souris oublient leur fil et l'imprimante s'émancipe du PC.

C'est l'un des constats qui ressortent d'une étude européenne récemment menée par l'institut Icône pour le compte de Packard Bell. Aujourd'hui, les Européens équipés d'un ordinateur utilisent leur machine, en moyenne, à 30 % de ses capacités se limitant pour la plupart aux jeux et à une utilisation bureautique basique. Consternant ? Le constructeur compte s'appuyer sur ce chiffre pour vendre des solutions technologiques visant à rendre l'usage de ses PC plus simple, convivial et intuitif.

Ajoutons que d'autres industriels seraient peut-être bien inspirés de s'interroger sur les perspectives offertes par ces trente petits pour cent. Pour un fabricant de scanners, d'appareils photo numérique ou d'enceintes, la sous-utilisation des PC offre de formidables opportunités, car chacun de leurs appareils multiplie les occasions et les raisons d'allumer l'ordinateur.

Beaucoup d'entre eux semblent l'avoir compris et proposent des produits de plus en plus performants et mettant en oeuvre les toutes dernières technologies. Le cas des souris et claviers, accessoires aussi indispensables que désespérément basiques, est particulièrement éclairant.

Retour en grâce des cartes son

Sur fond de bataille entre Microsoft et Logitech, ce marché est saisi depuis quelque temps d'une fièvre innovatrice des plus séduisantes. Énumérons l'apparition de modèles sans fil, la disparition progressive des boules des souris au profit d'un système optique de reconnaissance des mouvements, ou encore, le plus spectaculaire, le retour de force. Une technologie aujourd'hui très répandue dans l'univers des manettes de jeu, où l'on vient de découvrir les vertus des ondes radio. Grillant la politesse aux géants du secteur, l'américain Trust vient de présenter le premier joystisk sans fil.

Un second secteur semble reprendre des couleurs après une longue catalepsie. Chez Creative Labs, fabricant des célèbres cartes son Sound Blaster, on voit avec plaisir repartir le marché de l'audio pour PC. Les cartes haut de gamme vendues seules, signées Creative ou Guillemot, repartent à la hausse même si tous les PC neufs en sont équipés.

Surtout, le phénomène home cinéma gagne l'informatique. En témoignent les kits d'enceintes que proposent désormais les fabricants, à l'image du Play Works 3500 de Creative qui s'adapte aussi bien sur un PC que sur un lecteur de DVD ou une PlayStation 2. Longtemps éclipsé par la guerre des performances que se livraient les fournisseurs de cartes vidéo, le monde du son semble bien parti pour revenir dans la lumière, poussé par la mode du MP3 et les efforts que réalisent les développeurs de jeu sur l'environnement sonore de leurs titres.

Quant aux trois périphériques rois (en termes de volumes de vente) que sont encore les moniteurs, les imprimantes et les scanners, l'ouragan innovateur ne les a heureusement pas épargnés. Côté moniteurs, les écrans plats à technologie LCD (cristaux liquides) séduisent. Mais la véritable baisse des prix se fait attendre et il reste difficile de trouver un modèle à moins de 6 000 ou 7 000 F (914,79 ou 1 067,14 EUR).

Remontée des prix

Sachant, en plus, que cette technologie n'est pas vraiment adaptée à un usage ludique pour cause d'affichage un peu lent pouvant causer des rémanences à l'écran, on comprend que les utilisateurs hésitent à investir. Ils préféreront peut-être s'équiper d'un scanner. Dans cette famille, la baisse des prix a parfois confiné à l'écroulement complet. Pour cette fin d'année, la tendance devrait être à des produits plus chers, performants, plats et design.

Les imprimantes, elles, rivalisent de performances. Epson annonce un modèle offrant une définition record de 2 880 points par pouce. Grand concurrent sur le marché grand public, Hewlett Packard préfère ouvrir ses machines à la photo numérique en y logeant des lecteurs de cartes.

Mais, dans la famille de l'impression, l'annonce la plus surprenante vient sans conteste de Sony. Le fabricant japonais vient d'annoncer des téléviseurs multimédias intégrant une fonction d'impression. L'intérêt ? Si l'image diffusée à l'écran vous plaît, vous appuyez sur une touche et elle est directement imprimée sur papier.

Et bientôt, le sans-fil pour tous

La prochaine étape technologique majeure concerne toutes les familles de périphériques, et même le monde de l'électronique de loisirs et les télécoms. Lorsque la norme Bluetooth (standard d'ondes radio) sera parfaitement au point, tous ces appareils pourront communiquer sans fil. Motorola devrait être le premier à commercialiser des modules compatibles, tandis qu'Intel et Microsoft discutent de la prise en charge de cette norme par Windows.

En France, des efforts sont aussi consentis. L'armée, guère arrangeante en temps normal, a en effet accepté de déplacer certaines de ses fréquences réservées - entre 2 400 à 2 483,5 MHz - pour faire de la place à Bluetooth. Autant dire que toutes les énergies sont mobilisées !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1697

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message