Pernod Ricard-Seagram : après l'euphorie, l'attente

|

RÉTROSPECTIVELe rachat de la branche vins et spiritueux du géant canadien, en tandem avec Diageo, a beau être signé, Pernod Ricard devra encore patienter un peu avant de passer aux travaux pratiques.

Alors que les autorités de la concurrence américaine et canadienne semblent disposés à donner un avis favorable à ce rachat, la commission européenne tarde toujours à se prononcer. Chez Pernod Ricard, on estime qu'il faudra encore attendre entre 1 à 3 mois. Optimiste, la direction du groupe estime " qu'il n'y a aucune raison pour que les gardiens de la loi anti-trust demandent à Pernod Ricard de céder des marques de Seagram ". Affaire à suivre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message