Pernod Ricard-Seagram : après l'euphorie, l'attente

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉTROSPECTIVELe rachat de la branche vins et spiritueux du géant canadien, en tandem avec Diageo, a beau être signé, Pernod Ricard devra encore patienter un peu avant de passer aux travaux pratiques.

Alors que les autorités de la concurrence américaine et canadienne semblent disposés à donner un avis favorable à ce rachat, la commission européenne tarde toujours à se prononcer. Chez Pernod Ricard, on estime qu'il faudra encore attendre entre 1 à 3 mois. Optimiste, la direction du groupe estime " qu'il n'y a aucune raison pour que les gardiens de la loi anti-trust demandent à Pernod Ricard de céder des marques de Seagram ". Affaire à suivre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA