Personnes handicapées : Carrefour affiche un taux d’emploi en hausse de 21,3% sur quatre ans

|

A l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées le 3 décembre prochain, Carrefour fait le point sur ses actions en matière d’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Elles sont aujourd’hui plus de 11 000 à avoir trouvé un emploi chez Carrefour, soit une progression de 21,3% entre 2011 et 2015, et de 7,1% sur la seule année 2015.    

Avec 11 200 collaborateurs en situation de handicap, Carrefour développe des initiatives fortes.
Avec 11 200 collaborateurs en situation de handicap, Carrefour développe des initiatives fortes.© vege - Fotolia

Membre fondateur du Réseau mondial du handicap de l’OIT en 2011, Carrefour déploie des actions au service de l’insertion des personnes handicapées dans tous ses pays en réponse aux enjeux locaux. Avec 11 200 collaborateurs en situation de handicap, Carrefour développe des initiatives fortes, qui s’inscrivent au-delà des obligations légales. Ces actions ont un impact positif tangible. La part de collaborateurs en situation de handicap a en effet augmenté de 21,3% entre 2011 et 2015, et de 7,1% sur la seule année 2015.

Quelques illustrations des actions déployées :

- En France, avec 4 000 collaborateurs en situation de handicap, Carrefour affiche un taux d’emploi de 6,3% en supermarchés et 6,7% en hypermarchés voire jusqu’à 14% pour certains d’entre eux. L’accord «Mission Handicap», initié dès 1999, a depuis été renouvelé six fois.

- Au Brésil, 100% des magasins emploient des personnes en situation de handicap. Carrefour a déployé le programme « Eu pratico a inclusão » (je pratique l’inclusion) et le dispositif « Meu amigo e especial » pour soutenir leur intégration en interne. Cette politique volontariste a permis de porter à 1600 le nombre de personnes handicapées, dont près de 300 recrutées sur 2015.

- En Belgique, Carrefour a lancé en 2015 le programme « Duo Day » en partenariat avec l’Agence Wallonne pour l‘Intégration des Personnes Handicapées. Les collaborateurs sont invités à travailler en duo avec une personne en situation de handicap pendant plusieurs jours. L’opération permet de faire découvrir le monde du travail aux personnes en situation de handicap, et de sensibiliser sur l’emploi de ces personnes pleines de potentiel.

- En Pologne, Carrefour accueille 600 salariés en situation de handicap, soit 5% des effectifs. Les magasins travaillent en collaboration avec l’association Ekon qui facilite l’accès ou le retour à l’emploi au sein d’entreprises partenaires (dont Carrefour).

Par ailleurs, Carrefour porte à ses clients en situation de handicap la même attention et a développé des services adaptés pour leur faciliter les courses. Par exemple, Carrefour Belgique propose aux personnes malvoyantes et à mobilité réduite un accompagnement dédié durant leurs achats. En France, Carrefour accueille les associations de dressage de chiens guides pour les familiariser aux lieux publics.

Le handicap dit « invisible »

Carrefour a signé en juillet dernier une convention avec l’Armée de Terre pour l’accueil en stages d’immersion des militaires blessés en service physiques ou psychiques. L’objectif est de les accompagner vers une carrière dans le civil et de leur proposer un projet de reconversion adapté. Les militaires accueillis sont en immersion pendant une période pouvant aller jusqu’à six mois. Ils peuvent ensuite se voir proposer un contrat à durée déterminée ou indéterminée. A date, Carrefour accueille quatre militaires blessés en service.

Par ailleurs, dans le sillage d’un partenariat avec Ninsun Project et Autistes Sans Frontières autour de la scolarisation des enfants autistes, Carrefour travaille à l’insertion professionnelle des jeunes adultes autistes Asperger avec l’Ass des As. Les recruteurs de Carrefour rencontrent les familles, présentent les métiers et organisent des sessions de coaching (simulation d’entretien etc.).

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter