Petit Bateau équipe ses vendeurs de tablettes

|

Petit Bateau teste actuellement  dans 6 magasins l’ajout d’une tablette vendeur. L’objectif consiste à proposer aux clients qui viennent en magasin l’accès à l’ensemble du catalogue. Et in fine accroître le panier moyen.

6 magasins pilotes Petit Bateau sont équipés des tablettes vendeurs depuis le mardi 9 juin 2015 (Boulogne-Billancourt, Vélizy, Paris – rue Dufour, Neuilly Sur Seine, Lille et Versailles).
6 magasins pilotes Petit Bateau sont équipés des tablettes vendeurs depuis le mardi 9 juin 2015 (Boulogne-Billancourt, Vélizy, Paris – rue Dufour, Neuilly Sur Seine, Lille et Versailles).© Petit Bateau
Depuis le 9 juin, 6 magasins Petit Bateau jouent les pilotes et testent des tablettes vendeurs et une trentaine d’autres magasins viendront compléter le projet à partir de septembre. L’agence altima° a accompagné le spécialiste du textile pour enfant pour déployer ce projet. 
 
La marque a initié son projet en interrogeant ses vendeurs. La tablette a été conçue pour être la plus simple, la plus fluide, la plus rapide et la plus efficace possible. Côté format, on est sur du gros smartphone. « L’ergonomie de l’outil était très importante. Il ne s’agissait pas de concevoir une tablette type iPad, beaucoup trop grosse pour un vendeur constamment en mouvement dans le magasin », explique Timothée Jonglez, directeur Associé chez altima°.  Par ailleurs, un volet formation a été prévu pour accompagner les équipes dans la façon d’aborder le client, plus que dans l’usage même de la tablette. 
 
La tablette pour présenter toute l’offre et générer des ventes additionnelles 
 
Selon une étude de Cap Gemini de janvier 2015, les tablettes vendeurs peuvent générer 10 à 15% de taux de transformation en plus en magasin et augmenter le panier moyen de 5 et 10%. Des chiffres attractifs pour Petit Bateau. 
 
Pour le client, la tablette lui permettra via le vendeur de connaître le niveau des stocks, ou de savoir si le produit voulu peut être disponible dans un autre magasin.  
 
Pour le vendeur, la tablette doit lui permettre d’atteindre ses objectifs de ventes avec la possibilité par exemple de personnaliser les produits. Par ailleurs, selon la taille des magasins, toutes les références ne pouvaient être stockées. La tablette permet de pallier une surface de vente restreinte. Le client aura le choix ensuite de se faire livrer chez lui ou en magasin. Cette fonctionnalité n’était jusqu’alors disponible qu’en ligne. Par ailleurs, il accèdera à l’ensemble de l’historique client et facilitera la souscription au programme de fidélité.
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message