Petit Béguin continue de grandir

|

La marque de sous-vêtements et vêtements pour enfants Petit Béguin développe ses gammes, notamment sur le créneau des pré-ados et ados. Sans négliger pour autant les basiques de la mode enfantine et la layette.

Petit Béguin met l'accent sur ses gammes de sous-vêtements pour pré-ados et adolescents.
Petit Béguin met l'accent sur ses gammes de sous-vêtements pour pré-ados et adolescents.© Petit Béguin

Du body au premier soutien-gorge… Petit Béguin, la marque de lingerie et mode enfantine couvre tous les besoins en sous-vêtements et vêtements de nuit des tout-petits aux plus grands. Présente en hypermarchés et sur le net, l’entreprise nordiste met l’accent cette année sur la lingerie pour adolescents et pré-adolescents. "Nous avons revu nos gammes avec un design moins enfantin, tout en gardant notre touche spécifique : des personnages amusants et un côté humoristique", explique Valérie Cégel, directrice de Petit Béguin. Une bonne manière de faire craquer les jeunes consommateurs… mais aussi leurs mamans, qui restent toujours les principales impliquées dans les achats de vêtements enfant.

De la couleur pour réveiller le rayon

Sur un marché du textile enfant qui a réalisé un 2016 un chiffre d’affaires de 6 Mrds€ tous circuits confondus, en baisse de -3% selon Kanterworldpanel, le créneau des sous-vêtements a enregistré la plus forte dégringolade du secteur, diminuant de -8%. "Le marché est particulièrement difficile, notamment sur le circuit des grandes surfaces alimentaires qui tendent à réduire le linéaire alloué au textile et layette. Sur le rayon des sous-vêtements, très encombré, nous disposions déjà d’une offre mais peu visible car trop courte", explique Valérie Cégel. Petit Béguin a donc décidé d’étoffer ses lignes sur ce segment avec de nouvelles formes, notamment en corsetterie, et des graphismes plus mode. Le tout avec des petits détails qui font toujours mouche auprès du jeune public : strass, encre pailletée, petits nœuds…

Petit Béguin n’en oublie pas pour autant la layette, incontournable pour la marque. « Nous continuons à recruter de nouveaux clients sur nos produits de naissance, toujours avec du peps dans nos coloris et nos personnages », poursuit Valérie Cégel. Cette année, la marque a sorti de nouvelles formes de tours de lit et a développé ses lignes de vêtements de bain avec, entre autres, des modèles anti-UV. Au total, Petit Béguin prévoit un chiffre d’affaires de près de 4M€ en 2017, soit quelque 700 000 pièces vendues sur l’année. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message