PEU DE PROMOTIONS POUR LES ANIMAUX

L'avis de lsa Les aliments pour chiens et chats sont un marché à fort pouvoir d'attraction - la pénétration (nombre d'acheteurs) atteint près de 47 % (près de 1 foyer sur 2) sur les 53 premières semaines de 2004. C'est surtout un poste budgétaire très important : plus de 70 E en moyenne par ménage sur les douze mois 2004 (contre 30 E en moyenne pour les céréales sur 11 mois en 2004). Les promotions y jouent un rôle faible - seulement 5 % des achats des foyers réalisés sous promotion, face à une moyenne de 11,2 % pour 20 marchés importants des PCG. Les familles les plus sensibles à la promotion sur ce marché sont les foyers avec enfants ; à l'opposé, les foyers de 2 personnes, ou inactifs, ou 60 ans et + y sont très peu sensibles.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1892

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous