PGC : stabilité pour les volumes et les valeurs en octobre 2016

|

Les chiffres d'Iri pour le mois d'octobre 2016 viennent de tomber. Résultat: un marché des produits de grande consommation très stable. Ce qui n'est pas une bonne nouvelle. 

iri a observé ue très forte augmentation de l’activité promotionnelle au cours de ce mois d’octobre 2016
iri a observé ue très forte augmentation de l’activité promotionnelle au cours de ce mois d’octobre 2016© DR

Une quasi-stabilité des marchés PGC au cours du mois d’octobre: stabilité pour le CA (+0,2%) et stabilité pour les volumes (-0,4%). "Des résultats légèrement inférieurs à ceux d’août et septembre qui avaient été favorisés par des conditions météorologiques favorables", note Iri.

Evolution CA et volume en tous circuits GSA* InfoScan 3.0 Par période vs An-1

Une forte dynamique des rayons non-alimentaires (entretien et hygiène-beauté) est liée à un renforcement de l’activité promotionnelle en HMSM. Des difficultés sur les différents segments du surgelé salé. "Un impact réel mais limité (de l’ordre de 3%) de l’émission «Cash investigation » sur le marché de la charcuterie (jambon cuit et lardons notamment)", poursuit Iri.

La situation des marchés PGC en tous circuits GSA* par rayon sur la période. Evolution vs même période An-1

Le panéliste note aussi une croissance de la proximité (+6%) et du drive qui retrouve, mais de justesse, une progression à 2 chiffres après un passage à vide en août et septembre. 

A noter une très forte augmentation de l’activité promotionnelle au cours de ce mois d’octobre. Mais de grandes disparités selon les différents formats (et des enseignes): stabilité dans les grands hypers, croissance en HM- et SM+. Et plus encore sur les rayons : développement très soutenu sur le DPH (+ 2,4 pt à 20,7%) et sur les liquides (+1,8 pt et 21,1%). "Ces dynamiques promotionnelles très contrastées expliquent pour grande partie les performances, elles aussi disparates des rayons", assure Iri. La politique d’assortiment est toujours aussi favorable aux PME (+4,8%) et défavorable aux MDD (-0,1% et une part d’offre qui passe sous la barre des 25%). Des effets mécaniques sur les performances des différents types de marques : les PME enregistrent des taux de croissance CA et unités de +4,8%.

Enfin, Iri annonce "des perspectives d’atterrissage pour 2016 autour d’une croissance CA de 1% et d’une simple stabilité des volumes".

Historique mensuel des prix d’achat, de l’inflation* et de la « valorisation » en HM+SM. Evolution par période vs An-1

Evolution mensuelle de l’activité promotionnelle en HM+SM (taux CA sous promotion lourde) par période vs An-1

 

Evolution mensuelle de l’assortiment par type de marques en HM+SM Par période vs An-1

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter