Marchés

Philippe Lavoué, DG de Nintendo France : "Nous continuons à élargir notre cible de joueurs" [Interview]

|

Endeuillé par la disparition de son Pdg Satoru Iwata en juillet dernier, Nintendo se réorganise et a promu début septembre 2015 Philippe Lavoué au poste de directeur général de sa filiale française. Pour LSA, il revient sur la stratégie du groupe nippon et les prévisions pour le prochain Noël. Interview.  

Auparavant directeur général adjoint, Philippe Lavoué a été promu directeur général de la filiale française début septembre 2015.
Auparavant directeur général adjoint, Philippe Lavoué a été promu directeur général de la filiale française début septembre 2015.

Alors que Nintendo vient de nommer un nouveau Pdg pour un an, l'ancien financier Tatsumi Kimishima qui remplace ainsi l'ancien programmeur Satoru Iwata décédé en juillet 2015, le groupe nippon a également revu l'organisation de sa filiale française en nommant à sa direction générale Philippe Lavoué, son ancien directeur général adjoint. Il remplace à ce poste Stephan Bole, promu au niveau européen. L'occasion de faire le point sur la stratégie du groupe à quelques mois des prochaines fêtes de fin d'année, temps forts des ventes de jeux vidéo.

LSA - Vous venez d'être promu directeur général de Nintendo France, quelle est votre feuille de route pour ce nouveau poste ?

Philippe Lavoué - C'est un changement dans la continuité. Notre principal objectif est et reste de continuer à élargir notre cible de joueurs. Aujourd'hui, Nintendo est le premier éditeur de jeux vidéo en France, le premier vendeur de consoles portables et est en bonne place sur le marché des consoles de salon où nous assistons au début d'une guerre de positions.

650 000 figurines Amiibo vendues en France

Du côté des jeux, l'une de nos plus grandes réussites pour cette année 2015 est notre gamme Amiibo, lancée il y a un an. Nous en comptons déjà plus de 650 000 unités vendues et devrions atteindre le cap du million d'ici la fin de l'année. Si Activision et ses Skylanders ont été les premiers sur ce créneau, l'avantage de nos Amiibo est qu'ils sont transversaux à plusieurs de nos jeux. Au total, notre gamme comporte plus d'une centaine de figurines interactives et nous lançons début octobre des cartes Amiibo pour permettre de compléter notre gamme. Ces cartes, déjà lancées au Japon, ont effectué un démarrage explosif avec 700 000 unités vendues en trois semaines !

LSA - Parmi vos autres jeux, quels sont vos best-sellers ?

P. L. - Chaque année, Nintendo place 7 à 8 jeux dans le top 20 des jeux les plus vendus en France. En octobre, nous lançons une nouveauté sous notre ligne Animal Crossing avec la possibilité de décorer et personnaliser l'univers et les bâtiments du jeu. Notre jeu Tomodachi Life se classe numéro 3 des ventes. Sans oublier les Pokemon et Super Mario Bros dont nous fêtons le trentenaire avec, notamment, le lancement d'un nouveau jeu Super Mario Maker, couplé à une figurine Amiibo reprenant le personnage originel, qui offre aux joueurs de construire leurs propres niveaux pour jouer à l'infini. L'avantage de Nintendo est de disposer de jeux "long-sellers" qui se vendent certes à Noël mais également tout au long de l'année.

LSA - Comment expliquez vous ce succès ?

P. L. - Si le marché du jeu vidéo est très saisonnier - Noël représentant jusqu'à 65% des ventes pour certains produits - nous enregistrons un deuxième pic de ventes début janvier quand les enfants viennent dépenser l'argent reçu à Noël ou pour les étrennes. Mais certains jeux se vendent toute l'année comme Mario Kart, Pokemon, Zelda... Ce succès provient également du fait que nos jeux disposent d'un public large, comme Mario kart qui se joue souvent en famille. Nous avons ainsi été étonné des commentaires positifs faits par les parents sur certains de nos jeux comme Tomodachi Life ou encore Splatoon or il est très rare que des parents recommandent un jeu de tir.

LSA - Quelles communications prévoyez-vous pour la fin d'année ?

P. L. - Nintendo est le premier annonceur du jeu vidéo en télévision et est même le premier annonceur sur ce média, tous secteur confondus. Nous continuerons à avoir une présence forte, principalement en télévision et en presse. Cette année, nous démarrons notre communication publicitaire très tôt avec le lancement de nos nouveaux jeux événements Super Mario Maker, Animal Crossing : Happy Home Designer, The Legend of Zelda : Tri Force Heroes et les nouveaux Pokemon.

Pour les magasins, nous sommes en train de caler notre dispositif d'animations et de démonstrations. Mais nous serons également très présents : notre volonté est de sortir du linéaire du jeu vidéo pour que nos jeux soient présents en allées centrales dans les hypermarchés, à l'entrée des magasins spécialisés ou en proposant des habillages spécifiques pour les sites de vente en ligne.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter