Philippe Lebreton, futur président des Mousquetaires

|
Logo les mousquetaires

Réunis en conseil international, les principaux dirigeants du groupement des Mousquetaires ont désigné, jeudi 11 novembre, le successeur de Michel Pattou, à la tête de la société civile des Mousquetaires (SCM), l’organe politique de ce groupement de commerçants qu’il préside depuis 9 ans. Il s’agit de Philippe Lebreton, 57 ans, représentant de la très puissante région sud-ouest. Il était entré à la SCM en 2008, après avoir été président de l’enseigne Intermarché entre 1993 et 1999, puis président d’ITM Entreprises, le holding opérationnel des différentes filiales du groupement entre 2002 et 2008. Il a été préféré à Benoît Ferté, en charge des finances, un temps pressenti.
Marc Legrand, à la tête d’ITM Entreprises depuis un an, conserve ses fonctions. De même que les adhérents qui dirigent les différentes enseignes et notamment Philippe Manzoni, actuellement Président d’ITM Alimentaire (INTERMARCHE & NETTO) qui continuera d’exercer ses fonctions. Mais cette nomination s’accompagne « de la mise en œuvre d’un projet d’entreprise majeur » et d’une « nouvelle gouvernance », précisent les Mousquetaires dans un communiqué. En jeu, la répartition des rôles entre la SCM et ITM Entreprises qui faisait de plus en plus débat. Le rôle des deux instances semble désormais clarifié.
La Société Civile des Mousquetaires se voit nantie d’une mission de « Conseil de Surveillance, de garantie des valeurs et de prospective ». Alors qu’échoit à ITM Entreprises, le holding financier et juridique du Groupement, « une mission de direction opérationnelle et stratégique des différentes entités ». A priori, plus de mélange des genres donc. Reste à voir comment se passera la cohabitation entre les deux nouveaux hommes forts des Mousquetaires :  Philippe Lebreton, un meneur d’hommes écouté et avec une très importante assise locale, et Marc Legrand, un quadra, décrit comme un réformateur très dynamique. Avec en filigrane, la relance de l’enseigne Intermarché qui se remet à perdre des parts de marché ainsi que des magasins et la nécessité de rassurer les hypermarchés de l’enseigne, qui avaient le sentiment d’être les oubliés de l’organisation actuelle.
Reste quand même une ultime étape pour valider ces changements : l'Assemblée Générale des Mousquetaires. Elle réunira le 24 novembre tous les Adhérents de la SCM pour entériner ces décisions du conseil qui prendront effet dès le 25 novembre, une fois le vote acquis.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres