Marchés

Philippe Mangin estime que la réforme de la PAC est devenue utopique

|

Le président de Coop de France estime que l’état dégradé de l’Europe ne permet plus la réforme de la PAC qui devait se traduire par un redéploiement et un verdissement des aides.

 Alors que les coopératives agricoles et alimentaires préparent leur congrés, le président de Coop de France, Philippe Mangin, jette un pavé dans la mare sur la réforme de la politique agricole commune, qui se réduit, selon lui, à «une simple répartition du budget en faveur des pays de l’Est et à un verdissement des aides, ce qui ne correspond absolument pas à une politique agricole ». Il s’étonne que la réforme soit poursuivie « alors qu’on ne s’ait pas de quoi sera faite l’Europe d’ici six mois compte tenu de la crise que nous traversons et du fait qu’elle est devenue ingouvernable». Les plans de rigueur qui s’abattent partout sur le Vieux Continent s’accordent effectivement mal avec un budget agricole maintenu ou augmenté comme il est prévu. Lors du congrès, Coop de France présentera un «manifeste » destiné aux candidats à la présidentielle, qui plaide notamment pour un relèvement modéré de la TVA, «loin de ce que propose le Medef ». Le patron des coopératives a ajouté qu’il craint à « tout moment » pour le statut fiscal des coopératives, «à l’heure où les pouvoirs publics en sont à se baisser pour ramasser les pièces jaunes ». Les coopératives faisant souvent l’objet de récriminations de la part de certains producteurs et d’élus, Philippe Mangin a convié pour une table ronde le président de la FNSEA, Xavier Beulin, et les députés Jean Dyonis du Séjour (Nouveau centre) et Stéphane Le Foll, député PS européen, spécialiste de l’agriculture. En pleine restructuration (plus de 80 fusions, acquisitions ou cessions), les coopératives affichent sur les 10 premiers mois un chiffre d'affaires en hausse de 500 millions d'euros à 82,8 milliards d'euros, et devrait atteindre en 2011 un chiffre d'affaires record compte tenu de la hausse du prix des céréales, du lait, des viandes et du vin. 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message