Philippe Pauze (Picard), nouveau président de Perifem

|

Bernard Gandais, qui présidait depuis six ans l’association technique du commerce, qui réunit plus de 180 adhérents, distributeurs et offreurs de solutions, a passé le témoin ce vendredi. Philippe Pauze, pdg de Picard, est le nouveau président de Perifem.

Philippe Pauze et Bernard Gandais

Il a en effet été élu à l’unanimité par le conseil d’administration de l’association hier, jeudi 11 avril. Perifem, association technique du commerce et de la distribution, créée en 1980, mène des études sur l’équipement des magasins, l’environnement ou la sécurité. Elle fait des recommandations et commente la règlementation. Philippe Pauze succède à Bernard Gandais, ex-patron de Coop Atlantique, qui lui a passé le témoin ce jeudi dans une ambiance chaleureuse et en présence de nombreux adhérents. Perifem compte plus de 180 adhérents, qui sont les distributeurs alimentaires et non alimentaires, les gestionnaires de centres commerciaux, ainsi que les prestataires techniques et offreurs de solutions. Philippe Pauze était vice-président du collège distributeurs depuis janvier dernier.

Une efficacité discrète

Philippe Pauze et Bernard Gandais ont rendu un hommage appuyé à leurs quatre prédécesseurs à Perifem (Jean Plassard, Daniel Créange, Pierre Paillaud et André Crestey): "Je m’inscris dans la droite ligne du travail de Bernard Gandais, c’est-à-dire être un interlocuteur et un acteur actif auprès du gouvernement ou du Parlement pour faire entendre la voix des adhérents", indique à LSA Philippe Pauze. Perifem, "acteur discret qui préfère mettre ses adhérents en avant", comme le définit Bernard Gandais, s’est de fait imposé comme un interlocuteur incontournable auprès des pouvoirs publics et des instances professionnelles, sur une multitude de dossiers techniques qui concernent la vie quotidienne des magasins et des enseignes. Parmi les dossiers les plus connus ces derniers temps, citons l’engagement volontaire des enseignes alimentaires pour fermer 75% de leurs meubles froids à l’horizon 2020, les problématiques d’accessibilité des magasins aux handicapés ou, encore, la pléthore de lois et règlements issus du Grenelle de l’Environnement, comme les certificats d’économie d’énergie. "Sur l’ensemble des sujets, nous avons aussi prouvé notre complémentarité avec la FCD", se félicite Bernard Gandais.

Hors des polémiques

Perifem s’est au fil du temps affirmé comme une organisation où le consensus règne entre tous ses adhérents. "Les sujets que nous traitons sont à la fois techniques et communs à tous les acteurs, nous ne nous situons pas dans les polémiques ou les ambitions commerciales", explique Philippe Pauze, qui, comme Bernard Gandais, met en avant les "valeurs humaines et le professionnalisme des hommes pour faire vivre une association comme Perifem." L’association compte 5 salariés permanents.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message