Marchés

Philippines : pourquoi est-ce la destination idéale pour le sourcing alimentaire ?

PUBLI-RÉDACTIONNEL Le secteur lié à la gastronomie devient de plus en plus compétitif. La bataille culinaire se concentre sur les ingrédients les plus frais, le rapport qualité-prix, les avantages pour la santé et bien entendu au moindre coût. Il n'y a rien d’étonnant à ce que les Philippines figurent parmi les pays qui s'imposent comme destination d'approvisionnement. 

Rizières en terrasses de Banaue à Ifugao, Philippines
Rizières en terrasses de Banaue à Ifugao, Philippines
Avec ses 7 640 îles, le pays abrite une multitude de terroirs, contribuant ainsi à soutenir la production agricole et halieutique, une industrie stable aux Philippines, représentant 19 % du produit intérieur brut (PIB) du pays et générant 6 milliards de dollars d'exportations annuelles totales. 
 
Les Philippines sont le 46e exportateur mondial de produits agricoles et de produits de la pêche. C'est aussi un producteur mondial important de mangues, d'ananas, de bananes, de produits à base de cacao, de carraghénane (extrait d’algues rouges) et de thon.
 
La situation du sourcing aux Philippines
 
 
En plus d'être une plaque tournante pour les produits agricoles bruts, les Philippines souhaitent atteindre de nouveaux marchés en améliorant leurs capacités de développement de produits, en particulier dans les secteurs des produits sains et biologiques, des spécialités locales et du halal. L'ube (igname pourpre), le calamansi (citron vert philippin), le luyang dilaw (curcuma), le malunggay (moringa), la noix de pili, le sucre muscovado et le riz traditionnel occupent ainsi une place de plus en plus importante sur le marché des exportations. Compte tenu de la demande mondiale de ces produits, qu'il s'agisse d'ingrédients bruts ou de produits spécialisés, le pays s'efforce d'être à l'avant-garde pour répondre aux besoins du marché mondial.
 
Les Philippines apparaissent actuellement comme l'une des principales destinations d'approvisionnement sur les marchés du Moyen-Orient, de l'ANASE, de la Chine et de l'Europe. Grâce à des accords commerciaux bilatéraux et régionaux solides, notamment avec les pays membres de l'ANASE, l'Association européenne de libre-échange, l'Australie, la Chine, l'Inde, le Japon, la Nouvelle-Zélande et la Corée du Sud, le pays est en mesure d'offrir des échanges préférentiels de biens et de services.
 
La cuisine philippine à l’assaut du marché mondial
 
Sur de nombreux marchés occidentaux, la cuisine philippine est désormais très demandée, reconnue par les grands gastronomes. En témoignent par exemple les chefs du monde entier qui affluent et présentent de nouvelles versions de la cuisine philippine à Madrid Fusion Manila, le plus grand événement gastronomique international aux Philippines. L'édition la plus récente, en 2017, a vu des dîners de collaboration, dont un entre le chef belge étoilé au Michelin Gert de Mangeleer et le Philippin Jordy Navarra de Toyo Eatery. Ils ont préparé, entre autres, « A Walk Through the Gardens of Manila » (Une balade dans les Jardins de Manille), un plat de salade composé de plus de 40 produits locaux triés sur le volet, dont l'alugbati (épinard de Malabar), les carottes, la patate douce, la mangue, la papaye, les noix de cajou et les cacahuètes.
 
 
Compte tenu de la longue histoire de commerce et de colonisation du pays, la gastronomie philippine est un creuset de cultures et de saveurs. Infusés dans les traditions locales, les plats étrangers sont réinventés et évoluent pour prendre une teinte distinctement philippine. Si certains ont tenté de s’approprier des plats philippins avec des ingrédients étrangers, le marché international recherche, avant tout, l'authenticité avec l'utilisation d'ingrédients locaux cultivés dans le paysage unique du pays.
 
Depuis longtemps déjà, chefs et restaurants philippins sont reconnus et récompensés par des organismes prestigieux. Parmi ces stars célébrées, citons le chef Tom Cunanan, qui a remporté le prix James Beard du meilleur chef du Mid-Atlantic, la cheffe Cristeta Comerford, qui a servi à la Maison Blanche sous les administrations Clinton, Bush, Obama et Trump, le chef Morris Danzen, qui a remporté la palme du concours de cuisine italienne Gino Cerca Chef, et la cheffe Margarita Fores, qui a été désignée meilleure femme chef d'Asie en 2016.
 
 
Le CITEM, pour faciliter l'approvisionnement en denrées alimentaires
 
Traditionnellement, la plupart des rencontres interentreprises ont lieu lors de conventions et d'expositions commerciales. Le Center for International Trade Expositions and Missions (CITEM) des Philippines est l'organe de promotion des exportations du ministère philippin du commerce et de l'industrie. Sa mission consiste à organiser et à participer à diverses foires commerciales afin de présenter le meilleur des produits et services alimentaires philippins sur le marché international. Face à la pandémie mondiale qui laisse le monde dans un état d'incertitude permanent, l'agence s'est tournée vers le numérique avec IFEX Connect ? une plateforme de promotion et de génération de pistes commerciales visant à créer une communauté de fournisseurs philippins, d'acheteurs locaux et internationaux et de facilitateurs d'exportation pour faciliter les transactions.
 
Les acheteurs qui s'inscrivent à Connexion IFEX peuvent rechercher des fournisseurs en fonction de leurs qualifications en matière d'exportation, de leurs certifications, de la disponibilité des marchés et des segments alimentaires reconnus à l'échelle internationale. Les facilitateurs d'exportation qui offrent des services financiers, logistiques, d'entiercement et autres font également partie de la communauté afin de faciliter les affaires des exportateurs et des acheteurs.
 
Découvrez ce que les Philippines ont à offrir en termes d'approvisionnement alimentaire en visitant www.ifexconnect.com.
 
 
Contenu proposé par Ambassade des Philippines
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter