Philips à la peine au premier trimestre

|

Le néerlandais avoue être pénalisé par la baisse des ventes d'écrans plats.

Sur le seul premier trimestre 2005, Philips aurait vu son bénéfice net tomber à 117 millions d'euros. Un plongeon de 79% par rapport à l'an passé. En cause les résultats sur les semis -conducteurs et les écrans plats. Et notamment ceux coproduits avec le coréen LG qui subit une perte de 61 millions d'euros dont 34 millions d'euros sont à la charge de Philips.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter