Philips dessine un avenir magique

|

La marque néerlandaise poursuit son offensive pour promouvoir son nouveau slogan, Sense and Simplicity. Elle passe la vitesse supérieure avec une sélection de prototypes.

Abracadabra, écran allume-toi ! Film lance-toi ! Lumière tamise-toi ! Autant d'actions que seuls Harry Potter et ses amis pouvaient réaliser jusqu'à présent... Mais c'était sans compter avec l'imagination de Philips. Sortant de ses placards une vingtaine de prototypes du futur pour l'électronique grand public, l'électroménager ou le médical, la marque a orchestré, fin septembre, en avant-première à Paris, une exposition éphémère et itinérante, Next Simplicity.

Présentée à cette occasion, la télécommande Wand fonctionne telle une baguette magique qui gère tous les appareils du salon, chaîne, télé, lumière... Une gestuelle intuitive : on change les programmes ou les images s'affichant à l'écran comme on tournerait les pages d'un livre, d'un mouvement de baguette horizontal. Féerique. Tout comme la boule Momento qui, endormie, enferme les souvenirs numériques de son propriétaire, et se réveille d'une caresse sur son sommet pour les afficher. Secouer pour passer à la photo suivante. Tout simplement.

Tous malins et séduisants, ces prototypes ont en commun d'illustrer la signature adoptée par Philips il y a un an pour sa campagne corporate mondiale : Sense and simplicity. Une campagne en demi-teinte à cause d'un message un peu obscur. Pour être crédible, la signature aurait gagné à être traduite en français. L'exposition est l'occasion pour Philips de prouver, produits à l'appui, sa capacité à faire vivre cette signature. Au final, des interfaces simplifiées et intuitives.

Des technologies pointues

Mais ce qui est simple d'utilisation reste le fruit de technologies complexes que Philips a su assimiler et digérer. « Pour générer de la simplicité, il faut d'abord comprendre la complexité », résume Stefano Marzano, directeur général du département Philips Design, qui regroupe 90 designers, architectes et autres sociologues. Le fabricant s'est principalement appuyé sur deux technologies existantes : la transmission de données sans fil, avec des puces RFID ou des réseaux WiFi, et les capteurs sensoriels qui réagissent au toucher, à la température... Car si certains des projets de Next Simplicity n'iront pas au-delà du stade de prototype, d'autres pourraient être commercialisés d'ici à trois ou cinq ans. Pour la branche Philips Éclairage, l'équipe Design s'est engouffrée dans les développements rendus possibles par l'arrivée des led, ces diodes électroluminescentes. Ainsi, cette torche électrique d'extérieur, équipée de capteurs sensoriels, s'allume automatiquement à la tombée de la nuit et change de couleur en fonction de la météo. « Nous travaillons sur des solutions d'éclairage réagissant aux éléments naturels, force du vent ou température », précise Stefano Marzano.

Développer de nouveaux moyens de communication est aussi à l'honneur. Le miroir In Touch a vocation à recréer du lien entre les individus. Ce souci a aussi inspiré le Nabaztag, lapin communicant créé par la société In-Process, et qui a pour vocation à échanger des messages à distance sans déranger la personne qui les reçoit, la plupart passant par des signes plutôt que par la parole. « Nous voulions sortir de l'idée que l'écran est devenu le seul interface pour communiquer, penser à une autre forme d'échanges, créer un nouveau langage », raconte Christophe Rebours, président d'In-Process.

De son côté, Philips ne cherche pas uniquement à apporter une meilleure explication de sa signature. « Nous attendions de cet événement une confrontation avec les gens pour engager un dialogue avec le marché, et, éventuellement, valider nos idées », explique Stefano Marzano. Vite un coup de baguette magique pour transférer tous ces produits en magasins !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1926

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous