Philips peine à vendre sa télé

Le groupe néerlandais, qui avait annoncé, en avril, céder son activité télé à une coentreprise avec le Hongkongais TPV Technology, a du mal à finaliser le dossier. « Les négociations durent plus longtemps que prévu, reconnaît Frans van Houten, le directeur exécutif de Philips, tout en les qualifiant d'« intenses et constructives ». « Il est essentiel que Philips réussisse la vente, estime Victor Bareno, analyste chez SNS Securities. Mais les difficultés de négociations laissent entendre que cette opération coûtera cher. » Le fabricant a annoncé la suppression de 4 500 postes d'ici à 2014 (sur un effectif de 120 000) afin de faire 800 millions d'euros d'économies.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2200

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous