Philips prend des mesures de rigueur

|

Le fabricant d'électronique a publié aujourd'hui un résultat net de 357 millions pour le troisième trimestre, en hausse de 7%. Ce résultat inclut 302 millions d'euros issu du produit de la cession du solde de sa participation dans l'industriel taïwanais des semi-conducteurs TSMC. Le chiffre d'affaires, à 6,2 milliards d'euros, est en baisse de 2 %. "Etant donné la visibilité limitée apportée par l'environnement économique, nous avons pris des mesures pour maintenir notre rentabilité, communique Gerard Kleisterlee, PDG de Royal Philips Electronics. Nous allons piloter fermement nos coûts et nos prix, encore plus orienter nos investissements vers les pays émergents et les zones de croissance, et accélérer nos actuels programmes d'optimisation dans tous les secteurs".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter