20 façons de mettre le design au service des centres commerciaux [En images]

|
, , , |

Des façades, dressées telles des totems, aux galeries intérieures soignées comme des écrins, le design est partout dans les centres commerciaux. Il donne une seconde vie à des sites anciens en les métamorphosant. Il fait honneur à la clientèle en rehaussant le standing d’accueil. Et surtout, il libère l’expression des enseignes dans les malls en encourageant l’audace des vitrines. Revue en 20 grandes idées illustrées de cas concrets, sur la façon dont le design optimise la performance des centres commerciaux.    

Emballer son offre et... sa clientèle (Nave de Vero à Venise)

A l’instar des PGC – produits de grande consommation-, des parfums, des automobiles, etc. les...

A la façon du personnage de Forrest Gump, on pourrait dire qu’un centre commercial c’est… comme une boîte de chocolats ! Avec pour contenant, les malls constituant la "boîte" commerciale. Et pour contenu les diverses enseignes à savourer comme autant de bouchées. Or, que font les vrais conditionneurs de gourmandises pour que leurs produits aient le plus de chances d’être saisis en rayon face à la concurrence ? Ils soignent l’emballage ! Les concepteurs de centres commerciaux se trouvent confrontés au même challenge. Leurs friandises à eux étant des marques… dont ils ont de moins en moins l’exclusivité. On considère, en effet, qu’un consommateur dispose en moyenne de 7 canaux de ventes – de la supérette à l’hyper en passant par le centre-ville - pour la plupart des achats. Dont évidemment le commerce en ligne, n’exigeant même plus de déplacement. Aussi, emballer, à la fois, son centre, ses enseignes et… ses clients devient la condition sine qua non des gestionnaires de centres commerciaux pour sauvegarder leurs visites "physiques".

Du design pour magnifier, expliciter, rythmer l’offre

LSA a donc sélectionné 20 idées de design, chacune illustrée par une réalisation – ou une rénovation – dans des centres de France ou d’ailleurs, à découvrir dans ce diaporama. Des idées qui magnifient les espaces de vente physiques et motivent leur visite face aux autres alternatives commerciales. Qui différencient le lieu en lui conférant une identité prégnante. Qui (ré)ancrent l’équipement dans sa culture locale. Du design qui vient expliciter l’offre des enseignes par la lisibilité et la visibilité. Qui rythme la visite en créant des relances visuelles.

Du design pour ‘‘redorer les chocolats’’

Du design, enfin et surtout, pour remettre à l’honneur les "chocolats" ! Autrement dit les enseignes, trop longtemps brimées par les chartes strictes des propriétaires qui donnaient le privilège aux codes architecturaux des centres, au détriment des vitrines. Via le "design management" elles sont invitées, aujourd'hui, à exprimer leur concept avec le plus d’originalité possible. Les chocolats redorés ne déparant plus dans l’éclat de la boîte. Pour qu’au final, comme l’exprime la véritable citation de Forrest Gump, l’effet de surprise soit si bien préparé "qu’on ne sache jamais sur quoi on va tomber". Au sens du meilleur ! Une galerie photos à visiter en exergue et en prolongement de notre grande enquête "Le design, l'indispensable arme de séduction des centres commerciaux’" qui paraît ce jeudi 9 juin 2016 dans le numéro 2416 de LSA. A une semaine du salon du SIEC16 qui rassemblera les professionnels de l'immobilier commercial les 15 et 16 juin 2016 à Paris Expo, Porte de Versailles.

 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter