Comment Redevco métamorphose le centre Le 31 à Lille [En Images]

|
, , , , |

Après 24 mois de travaux, Redevco et son partenaire Vinci Immobilier rouvriront les espaces du 31 rue de Béthune, à Lille, totalement métamorphosés. Adieu le centre monothématique confiné en retrait de l’artère commerçante. Les Lillois découvriront un lieu pluriel associant shopping, streetfood, bureaux, hôtel et loisirs, sous bannière «L’Adresse à Vivre », à l’automne 2020.

 

Moins de 3 000 m² de commerces

C’est un ensemble résolument mixte que va ouvrir Redevco. Le commerce stricto sensu se limitera...

Si un projet incarne ce que pourrait-être la nouvelle ère de l’immobilier ci-devant «commercial », après 50 ans de culte du gigantisme de l’offre et de culture du mono-thématisme marchand, c’est bien la réhabilitation du site « Le 31 » à Lille ! Redevco, le spécialiste des opérations de rénovation urbaine en centre-ville pour les grandes métropoles européennes, et Vinci Immobilier, filiale du Groupe Vinci, acteur leader de la promotion immobilière en France, sont associés dans la totale refonte du site situé au 31 de la rue de Béthune, en plein cœur historique de la capitale nordiste. Un vaste ouvrage qui prend à contre-pied et «défait » tout ce qui avait été conçu et inventé dans le précédant centre commercial Le 31. Non pas en des temps immémoriaux, mais il y a seulement… douze ans ! C’est en effet le 28 septembre 2007 que l’opérateur néerlandais Foruminvest inaugurait sa première opération d'envergure en France, à Lille. Et à l’automne 2020 que sous nouvelle identité «L’Adresse à Vivre » le 31 ouvrira au public des espaces totalement métamorphosés. Sous le signe des 4 ‘‘F’’ comme «Fun, Food, Fitness & Fashion ».
 
Le 31 devient « L’Adresse à Vivre »
 
La confrontation de « l’avant-après » donne toute la mesure des chamboulements de concepts immobiliers et commerciaux induits par les évolutions de l’économie et de la société, en moins de quinze ans. Ainsi, l’ancien 31 était uniquement commercial. Aux 10 400 m² des Galeries Lafayette, dont l’arrivée à Lille sonnait comme un présage de succès, s’ajoutaient six enseignes (dont Adidas, Darty et La Grande Récré) totalisant plus de 16 500 m². «Cette ‘‘cathédrale du commerce’’ s’étageait sur 5 niveaux et s’explorait sur 110 m de profondeur » dépeint Thierry Cahierre, président de Redevco France. Le nouveau 31 sera résolument mixte et compact ! Si la requalification urbaine concerne les 25 000 m² totaux du bâti, on y trouvera seulement… 2 400 m² de commerces ! Auxquels s’ajoute 1 700 m² de restauration, 5 200 m² de loisirs, 8 000 m² de bureaux et espaces de coworking, un hôtel quatre étoiles de 120 chambres et 600 places de parking. Le tout sur 3 étages marchands seulement. C’est aussi la physionomie du site qui est transfigurée. Le premier centre Le 31, dont le nom voulait incarner son «branchement » sur la rue de Béthune, l’artère commerciale vedette de Lille, avait bien mal réussi l’opération. C’est dans le renfoncement d’un vaste atrium, en retrait et en biais de la rue, qu’on accédait aux commerces par une batterie d’escaliers mécaniques. L’année prochaine, «L’Adresse à Vivre », dûment alignée avec l’axe de l’artère commerçante, y ouvrira directement ses portes, et disposera aussi d’entrées sur la rue perpendiculaire d’Amiens. 
 
Le neuvième Citadium national
 
Redevco France et Vinci Immobilier jouent la carte de la « retail fusion » en implantant des « concepts forts, tous interdépendants et complémentaires les uns des autres ». Qui eût cru, au début de la décennie, qu’un centre des années 2020 pourrait jauger moins de 3 000 m² d’offre strictement commerciale ! C’est pourtant le cas du nouveau 31 avec Citadium, l’enseigne du groupe Printemps ouvrant ici son neuvième magasin, qui occupera 1 205 m². «Lille, capitale régionale étudiante et touristique, trouve naturellement sa place dans la stratégie de développement de Citadium. Nous sommes ravis de nous inscrire dans ce nouvel écosystème pensé pour les Millennials, qui nous aiment beaucoup ! » justifie Sophie Bocquet, directrice Citadium. Restent deux cellules non encore attribuées. L’une de 1 200 m² environ a une autorisation pour une surface alimentaire. Le pan loisirs du site développera le concept d’escalade indoor Climb Up sur 2 182 m² et Fitness Park sur 1 726 m². Auxquels pourrait s’ajouter la seconde cellule encore disponible. Le concept de restauration inédit Grand Scène sur 1 701 m² et deux étages associera dix restaurants proposant une cuisine street-food et locavore à prix abordable, deux bars, un coffee shop et une scène de spectacle. L’hôtel Okko occupera près de 3 950 m² sur 3 niveaux. Et les bureaux Wojo investiront 8 570 m² environ. 
 

 

 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter