Dans les coulisses de la foire aux vins de Didier Coustou [En images]

|
, , , , |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

LSA est allé rendre visite à Didier Coustou, l’un des hommes forts du vin d’E. Leclerc, la veille de l’ouverture de la foire aux vins. Un événement commercial préparé avec soin par lui-même, son caviste et son responsable des liquides.

Monsieur vin d’E. Leclerc

Didier Coustou, 59 ans, est adhérent E. Leclerc à Saint-Magne-de-Castillon depuis 1993. Un...

Le 27 septembre dernier, à Saint-Magne-de-Castillon (33). Il est 21 heures et le parking est plein comme le premier samedi du mois. Et pour cause. Ce soir-là, Didier Coustou, son épouse Béatrice, et ses équipes, accueillent leurs clients pour la soirée qui précède l’ouverture de la foire aux vins. Sur 400 invitations envoyées, plus de 250 personnes ont répondu présent. Elles se retrouvent dans l’allée centrale un verre à la main, là où sont empilées les caisses en bois, symboles décoratifs de la foire aux vins, à la recherche du nectar de bon rapport qualité/prix. Les verres se remplissent sur l’un des vingt stands de dégustation installés pour l’occasion, puis ils se vident. Plusieurs salariés du magasin proposent des petits fours salés aux convives, qui peuvent également se rassasier au stand des huîtres ou auprès d’un charcutier qui tranche inlassablement du jambon des Pyrénées.

À mesure que l’heure tourne, les chariots se remplissent. La clientèle, ici, est particulière. « Elle est constituée en bonne partie par les vignerons des environs. Ils viennent goûter les nectars de la concurrence, et ceux des autres régions », explique Didier Coustou, le patron de ce magasin depuis lequel on peut apercevoir les vignes des côtes-de-castillon ou de montagne-saint-émilion.

La carte du local

C’est l’un des hommes forts du vin au Galec. Depuis 2012, il est l’adhérent en charge des achats au sein des vignobles de l’Ouest (Bordeaux, Loire et Sud-Ouest), et de ceux de la foire aux vins. Sa soirée d’avant-première est très courue. On y croise des commerciaux de chez Castel, AdVini, LGCF, Gérard Bertrand, de grands négociants bordelais… Tout le gratin du vin se presse dans ce magasin, le 14e de la Société centrale d’approvisionnement du Sud-Ouest (Scaso) en termes de chiffre d’affaires. « Nous sommes dans la moyenne », admet modestement Didier Coustou.

Si les nectars de grands noms sont présents, ce centre E. Leclerc joue également la carte du local, avec une large palette de côtes-de-castillon. Une appellation qui a bien du mal à émerger dans le vignoble bordelais. Une énigme, car son terroir jouxte celui, bien plus prestigieux, du saint-émilion. « Nous avons référencé pas mal de côtes-de-castillon, que nous vendons au même prix qu’à la propriété. Nous jouons ainsi notre rôle de vitrine pour cette appellation qui nous entoure », détaillent Didier Coustou et Alexandre Portaud, le responsable liquides du magasin. C’est la première fois que cet E. Leclerc met autant en avant des castillon-côtes-de-bordeaux. Vendus aux alentours de 7 €, ils sont mis en valeur dans les premières pages du prospectus baptisé Sélection d’Exception, avant les grands crus de la rive droite de Bordeaux. « Notre foire aux vins est très rive droite », précise l’adhérent, qui a longtemps travaillé aux côtés de François Levieux, le gendre d’Édouard Leclerc (voir le portrait de Didier Coustou sur LSA.fr).

Trois semaines à part

Vers minuit, les derniers clients s’en vont. Chez Didier Coustou, comme chez nombre d’adhérents, c’est le moment de dresser la table pour le dîner qui accueille les négociants, les viticulteurs, les étudiants des collèges viticoles des alentours – douze d’entre eux vont se relayer dans ce magasin pendant les trois semaines de la foire aux vins – et les salariés qui ont donné de leur temps pour que cette avant-première soit réussie. Elle l’a été. Didier Coustou partage avec ses convives les premiers pourcentages sortis des caisses : une fréquentation à + 15 %, un panier moyen en hausse de 25 %, à 155 €, et un chiffre d’affaires de 40 % supérieur à celui de 2015. Des chiffres qui augurent d’une belle foire aux vins.

Les chiffres

  • 400 invités
  • 40 vins en dégustation
  • 16 stands
  • 32 propriétaires et négociants présents
  • 12 stagiaires de lycées agricoles (présents pendant toute la foire aux vins)
  • 1 bar à huîtres
  • 1 stand de jambon des Pyrénées

Source : Centre E. Leclerc de Saint-Magnede- Castillon

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA