Découvrez le Jeu de Paume à Beauvais, 8 jours avant son ouverture [en Images]

|
, , |

Le centre commercial du Jeu de Paume à Beauvais (60) sera inauguré et ouvert au public le mercredi 25 novembre 2015. LSA l’a visité en avant-première, le jeudi 12 novembre dernier. En compagnie de sa directrice, Marion Le Tiec. Découverte en images des 24 000 m²  de mails, de quelques-uns des 86 magasins, pour la plupart inédits dans la région. Et de la façon dont Hammerson a voulu architecturalement, commercialement et socialement intégrer le Jeu de Paume dans la vie et l’Histoire de Beauvais.

Laetitia Duarte
Deuxième création ex-nihilo en 18 mois pour Hammerson

Le Jeu de Paume est la deuxième création de centre commercial d’Hammerson en 18 mois, après...

A une dizaine de jours de son ouverture – le mercredi 25 novembre 2015 –, LSA a visité, en exclusivité, le Jeu de Paume à Beauvais (60) en Picardie. Sous la conduite de Marion Le Tiec, directrice du centre développé par la foncière Hammerson. Cette diplômée de commerce beauvaisienne, également impliquée dans l’association des commerçants et artisans du centre-ville, est l’ambassadrice idéale pour ce nouveau centre jouant, dans toutes les acceptions du mot, l’empathie locale ! En effet "notre idée fondatrice est qu’un centre commercial ne doit pas être une pièce rapportée, mais s’inscrire en totale continuité avec son contexte urbain et commercial, résume Barthélémy Doat, directeur des opérations d’Hammerson. Comme nous l’avons déjà fait il y a 18 mois à Marseille, avec les Terrasses du Port, qui ont développé un lien nouveau entre la ville et la Méditerranée".

Imprégnation locale

On pourrait encore parler de centre "imprégné", tant le Jeu de Paume fait corps avec la partie historique de Beauvais. Etabli en coeur de la ville, il se trouve à 5 minutes à pied de l’hypercentre. Deux de ses portes débouchent directement sur les rues Jeanne d’Arc et du 27 juin, menant droit au grand axe commercial beauvaisien tracé par les rues Gambetta et Carnot. Le mail sur deux étages du Jeu de Paume vient compléter le quadrilatère de ces rues. Ce qui créera une sorte de parcours intuitif pour les chalands, en "bouclant la boucle" entre nouvelle offre et commerce en place. Le tout favorisé par les options également très… fusionnelles de l’architecture.

Insertion architecturale

Ce qui est frappant dans le site, en effet, est le peu d’encombrement qu’il semble occuper dans les sages proportions de ce centre-ville de préfecture. Ceci, malgré les vastes espaces intérieurs (24 000 m² sur 2 niveaux) qu’il développe pourtant. Cette insertion urbaine est notamment due à la hauteur des façades nouvelles n’outrepassant pas celle des immeubles anciens. La brique des murs et les lignes pentues de la toiture font écho au style d’architecture local. Critère de fusion clé pour un site reconstituant un morceau de ville, le Jeu de Paume intègre 37 logements alignés sur la rue Jacques de Guehengnies, avec vue sur la cathédrale de Beauvais. Tandis que les 830 places de parkings disparaissent dans trois demi-niveaux souterrains.

De nombreux inédits régionaux

Un autre grand critère intégrateur du Jeu de Paume est de n’avoir… aucun concurrent de catégorie centre commercial régional dans un rayon de cinquante minutes ! Faute de locaux suffisamment spacieux pour les accueillir dans l’ancien cœur de ville, Sephora, H & M ou La Grande Récré n’avaient donc pas élu domicile en sol beauvaisien. Ce qui en fait autant d’exclusivités locales, pour des clients qui devaient jusqu’alors rouler jusqu’à Rouen (1h15), Amiens (55 min), Cergy les Trois Fontaines (50 min). Voire Paris, pour trouver les grands classiques des enseignes mass-market. L’évasion commerciale de la préfecture de l’Oise étant estimée à plus de 100 millions d’euros.
Superdry, le Furet du Nord, G Star, Pittarosso, Calzedonia sont, du coup, autant de premières régionales. Kilo Shop, le concept de vente de textile vintage au kilo opère sa première ouverture en centre commercial. Les Beauvaisiens découvriront aussi la marque de lingerie néerlandaise Hunkemöller. Okaïdi est le seul transfert depuis le centre-ville. Promod déjà présent dans la ville, inaugure son premier magasin mixte. Le plus proche Swarovski était à Amiens. L’enseigne de sportwear locale Free Style inaugure son deuxième magasin beauvaisien. Parmi les enseignes en franchise figurent encore Apple Premium Reseller, Eureka Kids, Vendôme (outre Kilo Shop, Superdry, Swarovski). De même, le Jeu de Paume donne l’opportunité à Carrefour Market d’ouvrir un petit hyper (2 900 m²) qui jouera la carte locavore avec le maximum de produits locaux. Le reste de la grande distribution étant en périphérie de Beauvais, notamment Auchan sur la zone de Ther ou Carrefour sur la RN1.

Le Jeu de Paume en chiffres

  • 24 000 m² : le total des surfaces commerciales
  • 2 niveaux
  • 84 boutiques
  • 87% : le taux de commercialisation
  • 37 logements intégrés
  • 250 000 habitants: la zone de chalandise
  • 600 emplois générés à terme
  • 830 places de parking (en souterrain)
  • 78% : les intentions de fréquentation du Jeu de Paume exprimées par les habitants du bassin beauvaisien (sondage de janvier 2013)
  • Plus de 100 millions d’euros : l’estimation de l’évasion commerciale hors de l’agglomération beauvaisienne
  • 86 millions d’euros d’investissement
  • 4 millions de visiteurs annuels attendus

Source: Hammerson
 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter