[En images] Fruits et légumes et espace cuisine, deux partis pris du nouveau concept Carrefour Market

|
, , |

Le Carrefour Market Cœur de ville de Montreuil, en région parisienne, a mis en place récemment deux des principaux éléments du nouveau concept de l’enseigne : une zone cuisine très axée sur la vente à emporter, le snacking, et la préparation sur place, et un espace inratable dédiée aux fruits et légumes, façon serre. Visite guidée.

Morgan Leclerc
Une serre pour les fruits et légumes

Dans cet espace de 183 m2, Carrefour met en avant les fruits et légumes dans une ambiance...

A Montreuil, à l’est de Paris, Carrefour a déployé depuis fin septembre une partie de son nouveau concept Market, baptisé Kiss. Dans ce magasin, repéré par le spécialiste de la distribution Olivier Dauvers, Carrefour n’a pas transformé l’ensemble des rayons sous la nouvelle version. Ici, le distributeur s’est concentré sur les fruits et légumes, l’offre snacking, et les caisses, les points noirs qui ressortaient le plus souvent des échanges organisés avec les clients. Implanté dans une zone riche en bureaux, ce Market de 2700 m2 accueille les clients sur la zone réservée aux fruits et légumes, baptisée "la serre" en interne, et sur la zone "la fournée" (boulangerie, pâtisserie, jus) , accolée à "la cuisine". Le principal point de différenciation est cette fameuse serre. Dans un espace mi clos, cet espace façon primeur entend rehausser le niveau de qualité des fruits et légumes. Comment ? En offrant une température située entre 16 et 18 degrés, via la climatisation au plafond, et via un système de circulation d’air frais situé…sous les plateaux de fruits et légumes. Les livraisons quotidiennes et un assortiment légèrement réduit (sauf sur le bio) doivent permettre de séduire de nouveau la clientèle en offrant des produits irréprochables, un terrain sur lequel Lidl est un sérieux concurrent. La comparaison avec l’ex discounter ne s’arrête pas là, puisque l’espace la Fournée offre de nombreux pains, viennoiseries et pâtisserie en libre service. L’offre a aussi été calibrée pour les travailleurs, avec plusieurs formules (café, avec ou sans viennoiserie,  jus d’orange ou de grenade). A quelques mètres, "la cuisine" est composée de plusieurs modules, qui sont autant de briques pouvant être dupliquées en totalité ou en partie par d’autres magasins, en fonction de la typologie de clientèle. A Montreuil, on trouve ainsi un module rôtisserie, un bar à pâtes, un poêlon (qui servait du bœuf bourguignon le jour de notre visite), et un atelier pizza. Le tout accompagné de meubles froids avec des sandwiches et plats préparés, qu’il est possible de consommer à la sortie du magasin dans un espace dédié, "la table". Un imposant pôle bio, avec environ 1300 références est accolé à la serre, avec une étonnante machine à pâte à tartiner bio, qui la fabrique à la demande. Avec toutes ces nouvelles aspérités, une amélioration du circuit de caisses (passage de 5 à 12 caisses automatiques notamment), et des promos regroupées en tête de gondole dans toute l'allée centrale, Carrefour met en avant un chiffre d'affaires en augmentation de 20% depuis la fin septembre. Un chiffre qui pourrait potentiellement être plus élevé, compte tenu de la désertion des bureaux liée au télétravail. Le NPS est également en forte augmentation. La zone des PGC et le frais tard n’ont eux pas été modifiés. Et pour découvrir le nouveau concept Kiss dans son ensemble, il faudra se rendre à Nice dans les mois à venir.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter