Environnement, société, santé... 10 enseignes qui s’engagent [En images]

|
, , , |

Quelles stratégies environnementales sont mises en œuvre par les enseignes pour répondre aux enjeux d’aujourd’hui ? Comment le développement durable est-il intégré dans les stratégies commerciales ? Alors que de nombreuses enseignes se sont engagées à l’occasion de la COP 21, qui s’est tenue à Paris en décembre 2015, LSA revient sur 10 actions concrètes mises en œuvre par Sephora, Intermarché Les Mousquetaires, Picard Surgelés ou encore Maisons du Monde.

"Une semaine très riche en découvertes" pour Fabienne Morgaut, Directrice du Développement Durable de Maisons du Monde. "L’occasion d’échanger sur les bonnes pratiques et de monter en compétences sur ces sujets", selon Arnaud Brulaire, de Picard surgelés. "Une expérience qui engage nos collaborateurs", d’après les mots de Mélanie Miet de Brico Dépôt. "Un formidable levier de communication" pour Olivier Touzé (Intermarché). De l’aveu de tous, la COP 21, qui s'est tenue en décembre 2015, a été une réussite. Pendant une dizaine de jours, les enseignes réunies au sein du Club Génération Responsable ont expliqué au grand public et aux professionnels ce qu’elles faisaient concrètement pour l’environnement et quels étaient leurs objectifs en termes de réduction des déchets, d’économie d’énergie et plus globalement de politique RSE.

La responsabilité sociétale et sociale des enseignes, une réalité

Tout juste auréolées des labels Génération Responsable pour leurs engagements, ces enseignes, parmi lesquelles Maisons du Mode, Intermarché-Les Mousquetaires, Sephora et Brico Dépôt, mettent en avant quelques mois plus tard les bénéfices en termes de communication corporate. Si les bénéfices en interne sont très évidents, les enseignes demeurent conscientes des efforts qui restent à faire pour que cet engagement se prolonge sur le long terme. "Il y a encore beaucoup de travail à faire, notamment sur la santé au travail, l’énergie et les achats", préconise Olivier Touzé (Intermarché). Car les retailers ont une vraie responsabilité. Les 950 magasins Picard représentent une ville comme Versailles en termes de consommation énergétique, tandis qu’une enseigne comme Intermarché consomme autant en électricité que Lyon… 

Trois niveaux de labellisation délivrés par le Club Génération Responsable
• Niveau 1 : La prise de conscience : "Lenseigne s’est engagée"
L’enseigne signe ou a signé la convention et s’engage sur une démarche de progrès par rapport à 5 actions prioritaires à trois ans.
• Niveau 2 : La démarche de progression "L'enseigne atteste de ses résultats sur les actions ciblées"
L’enseigne reporte à l‘aide des indicateurs élaborés dans le cadre du référentiel de la convention des réseaux de ses actions. SGS propose la mise en place d’une vérification et d’un contrôle du reporting sur les actions ciblées
• Niveau 3 : Les engagements évalués "Mon enseigne est évaluée sur ses performances"
L’enseigne entre dans une démarche d’évaluation de performance sur les actions prioritaires ciblées et sa démarche de progression. SGS propose la mise en place d’une méthode d’évaluation.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter