La Compagnie de Phalsbourg habille son retail-park de bois et de vert en entrée de Tours

|
, , , |

Ce mercredi 27 avril 2016, le parc d’activités commerciales Ma Petite Madelaine, développé par la Compagnie de Phalsbourg, ouvre en entrée de Tours (37). Selon la ‘‘marque de fabrique’’ de la foncière, l’ensemble se distingue d’abord par son design. A savoir des bâtiments entièrement recouverts de bois, conçus par les architectes Nicola et Adelaïde Marchi. 

D.B.
Inspiré des vallonnements de la Touraine

L’ensemble baptisé Ma Petite Madelaine – du nom du quartier – développe...

En quinze jours, deux grandes foncières se sont livrées au même exercice : donner leur vision architecturale alternative à la désolation urbanistique des zones commerciales d’entrée de ville. Aujourd’hui, mercredi 27 avril 2016, c’est la Compagnie de Phalsbourg qui ouvre au public le parc d’activités commerciales Ma Petite Madelaine, sur la zone de la Vrillonnerie, en entrée de Tours. Et le mercredi 13 avril, c’est Altarea-Cogedim, Allianz et leurs partenaires qui livraient L’Avenue 83 à la Valette-du-Var (83), centre commercial à ciel ouvert au cœur de la zone toulonnaise Grand Var.

Deux visions d’architectes

Deux exercices aussi réussis que différents. Volumes élevés, béton clair et ambiance de centre-ville urbain pour le projet méridional Avenue 83, conçu par l’architecte Jean-Michel Wilmotte. Structures abaissées, bois vif via la végétalisation, et bois-matériau choisi en habillage des structures de commerce par les architectes Nicola et Adelaïde Marchi, pour le nouvel ensemble tourangeau Ma Petite Madelaine. Exercice très éclairant de visiter, à tour de rôle, l’un et l’autre projet, leurs partis pris et leurs trouvailles, à travers nos diaporamas exclusifs LSA.fr (voir les liens de notre mini-rubrique LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE).

Ma Petite Madelaine en chiffres

  • 40 000 m² de surface plancher
  • 31 418 m² de surface de vente (avec Truffaut en 2017)
  • 86 700 m² consacrés aux espaces verts
  • 1 003 places de stationnement
  • 32 points de vente.
  • 46 M€ d’investissement
  • 2,5 à 3 millions de visites annuelles attendues.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter