Le Prado hisse haut le shopping à Marseille [En Images]

|
, , , , , , |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Klépierre a inauguré hier à Marseille, et ouvert au public ce jeudi 29 mars, le centre commercial du Prado. Qui promet un ‘’Shopping d’exception’’ avec pour figure de proue les quatre niveaux du grand magasin les Galeries Lafayette, transférées depuis la rue Saint-Ferréol.

D.B. LSA
Le confort du dedans-dehors

Conçu comme une rue commerçante par les cabinets d’architectes Benoy et Rogeon, le Prado...

C’est à plusieurs titres que Klépierre "voit haut" en ouvrant, ce jeudi 29 mars 2018, le centre commercial le Prado, dans le 8e arrondissement de Marseille. Situé près du stade Vélodrome et du Parc des Expositions, l’ensemble conçu par les cabinets d’architectes Benoy et Rogeon comme une rue commerçante s’étend sur 23 000 m² et s’élève sur cinq étages. Le tout coiffé par une canopée culminant à 30 mètres du sol ! Mais c’est aussi dans le niveau de gamme de son offre que le propriétaire-gestionnaire Klépierre prend de la hauteur. Le Prado annonce, en effet, un ‘’Shopping d’exception’’ pour séduire la clientèle aisée des quartiers sud de Marseille.

Repetto et Tesla nouveaux à Marseille

Pas d’enseignes mass-market, donc, dans ce nouveau centre commercial marseillais. En tous cas rien d’inférieur à Zara, qui en ouvrant ses 3 300 m² sur deux niveaux mi-mai, sera le plus grand du parc de l’enseigne dans la région Paca. Alimentaire également rehaussé puisque Auchan Gourmand occupera 2 300 m². Au rang des grandes exclusivités, Repetto, ouvrira sa première boutique en centre commercial, les voitures électriques Tesla et les cosmétiques Sabon, jusqu’alors absents, arrivent à Marseille. Le grand centre veut aussi séduire les jeunes urbains avec Sweet Pants (joggings), Harmont & Blaine (griffe italienne) ou  Lacoste

Des pop-ups exclusifs

Des enseignes locales comme la bijouterie Pellegrin et Fils prennent rang au Prado, qui compte aussi le joaillier Mauboussin. Plusieurs pop-ups exclusifs personnalisent l’éventail d’offre, comme MonPetitBikini, spécialiste de la vente de maillots de bain en ligne, Emma & Chloé, créateurs de bijoux. Ou Madeleine et Gustave, signature de décoration intérieure intemporelle, distribuée à la fois en concept-store à Paris, en surfaces éphémères et en ligne.

Des Galeries Lafayette transférées

Mais la grande locomotive du Prado est bien le magasin sur quatre étage des Galeries Lafayette. Il s’agit en fait du transfert, avec équipes de ventes, du magasin de la rue Saint-Ferréol fermé le 24 février, à surface quasi-équivalente (extension de 6 000 à 6 500 m²). Qui était lui-même proche de son alter-ego de Marseille Bourse. La Cité Phocéenne conserve donc son quartet de grands magasins avec ces deux Galeries Lafayette et les Printemps de la Valentine et des Terrasses du Port. Dans son concept, ce nouveau magasin continue de cultiver sa différence, désormais chère à la marque-enseigne Galeries Lafayette, qui veut développer un positionnement propre jouant l’ancrage local. Mais tout en gardant la main sur le concept global, au détriment de la "liberté d’expression des marques" désormais plus muselées que dans les magasins historiques. Dans sa précédente ouverture à Carré Sénart, les Galeries Lafayette y étaient peut-être allé un peu fort dans le dépouillement, avec un décor au minimalisme post-industriel aux antipodes de la pompe grand magasin. Celui du Prado retrouve quelque sensualité en empruntant des coloris – corail et bleu atténués – à la palette méditerranéenne. Et joue son rôle de locomotive, en débouchant sur les galeries de ses quatre étages (voir détail de l'offre dans le diaporama).

Sept millions de visiteurs annuels à terme

"Le Prado n’est pas un énième centre commercial, revendique Guillaume Lapp, directeur général des centres commerciaux France et Belgique de Klépierre. Il se distingue par la modernité de son architecture, incarnée par son immense canopée, mais aussi par la qualité et la variété de son offre commerciale. Les Galeries Lafayette en sont incontestablement le phare". Des arguments qui devront séduire les quelque 7 millions de visiteurs annuels attendus en vitesse de croisière

Le Prado en chiffres

  • 23 000 m² de commerces
  • 40 boutiques et une dizaine de restaurants
  • Dont les Galeries Lafayette (9 500 m² GLA dont 6 400 m² de vente) sur 4 niveaux
  • 7 millions de visiteurs attendus en vitesse de croisière

Source : Klépierre

 

 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA