Dans les coulisses du lab m-commerce Zalando à Helsinki [Diaporama]

|
, , , , |

Zalando a décidé de sortir des frontières de son Allemagne natale. L’e-commerçant a inauguré à Helsinki, fin août 2015, son deuxième centre technologique à l’étranger, après Dublin en avril 2015. Si le centre irlandais est spécialisé en data science, en Finlande, Zalando mise tout sur le m-commerce comme l’explique Mark Lamik, chef du développement technologique de l’entreprise. Un moyen d'aller au-delà de la mode en ligne.

Zalando
Le deuxième centre de Zalando à l’étranger

Après Dublin en avril 2015, c’est à Helsinki que Zalando a choisi de poser ses bagages. Le...

"Zalando veut devenir une entreprise mobile first". Mark Lamik, chef de l’expansion technologique du groupe l’affirme, le site d’e-commerce a de fortes ambitions sur le mobile. Pour développer son offre, l’entreprise allemande a ouvert à Helsinki, fin août 2015, son deuxième centre technologique à l’étranger, après Dublin en avril 2015. Le choix du m-commerce semble naturel pour Zalando qui enregistre aujourd’hui un trafic plus important sur les smartphones (57% des visites) que sur les PC. L’application mobile a déjà été téléchargée plus de 11 millions de fois depuis son lancement. "Toutes les technologies que nous développons sont toujours pensées d’abord sur les appareils mobiles et dans un second temps pour le PC, explique Mark Lamik. L'équipe d’Helsinki explorera toutes les opportunités liées à l’innovation mobile". Dans les cartons de Zalando, une plateforme servant à connecter les marques, les commerçants et les consommateurs de la mode sera créée par le "tech hub" finlandais. Zalando souhaite évoluer "de simple site de mode en ligne vers une plateforme connectant les consommateurs avec la mode", assure Mark Lamik.

Le centre Zalando d’Helsinki travaille en partenariat avec celui de Dublin

L’entreprise allemande, qui possède quatre centres techniques et logistiques outre-Rhin, a ouvert coup sur coup un centre technologique à Dublin et un autre à Helsinki. Les deux centres s’inscrivent "dans la stratégie globale de Zalando". Le "Fashion Insight Center" de Dublin est spécialisé en science des données, il embauche une quinzaine de personnes, et une vingtaine d’ici quelques semaines. A Helsinki, c’est le développement mobile qui est privilégié, un choix logique quand on sait que la ville possède "une communauté tech très établie, avec beaucoup de start-up actives et reconnues, une expertise en ingénierie, mobile et design", comme l'indique Mark Lamik. Helsinki est aussi la ville d’origine d’Angry-Birds, Linux, et jouit de l’héritage laissé par Nokia. Les centres d’Helsinki et Dublin travaillent en partenariat : "L’équipe de Dublin fournit les données quantitatives qui peuvent ensuite être utilisées pour développer les produits à Helsinki".

Zalando mise sur un maillage européen

Mark Lamik, qui s’occupe du développement de Zalando en Europe, explique que la situation n’est pas la même qu’aux Etats-Unis, où "la plupart des talents se concentrent dans la Silicon Valley. En Europe, il y a plus de fragmentation". Une chance pour l’entreprise  : "Notre présence dans différents pays nous permet d’avoir accès à une diversité culturelle qui a, depuis notre création, contribué à notre succès. Chaque scène locale nous apporte une valeur ajoutée spécifique, et nous voulons en faire partie activement"

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter